Kindia : pour avoir annoncé la réouverture des mosquées, le véhicule de l’imam Karamba Diaby ‘’confisqué’’ (Jamal)

Print Friendly, PDF & Email

Une délégation conduite par le secrétaire général des affaires religieuses s’est rendue ce lundi 3 aout à Kindia, ville située à 135 kilomètres de la capitale Conakry.

Selon le secrétaire général Elhadj Aly Jamal Bangoura, cette visite a pour objectif d’adresser “en premier lieu à la population de Kindia les vœux du président Alpha Condé et son gouvernement mais aussi lancer un avertissement au secrétaire préfectoral des affaires religieuses de Kindia” pour ses propos appelant à la réouverture des mosquées, malgré la Covid-19. C’est chez le grand imam de Kindia Elhadj Mamoudou Camara que le secrétaire général des affaires religieuses et sa suite ont été accueillis.

Après un tête-à-tête qui a duré plusieurs minutes avec le secrétaire régional des affaires religieuses, Elhadj Aly Jamal Bangoura s’est exprimé en ces termes : “nous sommes là aujourd’hui pour véhiculer le message de paix, adresser les vœux du président de notre pays et son gouvernement aux populations de Kindia. Nous remercions également le secrétaire régional des affaires religieuses de Kindia, Elhadj Mamoudou Camara qui en premier lieu a pris des dispositions contre les propos tenus par son secrétaire préfectoral des affaires religieuses. Notre département condamne avec la dernière énergie les propos d’Elhadj Karamba Diaby  parce que le respect des mesures sanitaires est en faveur de la population guinéenne. Je profite l’occasion pour lancer un appel à tous les chefs religieux, musulmans et chrétiens de faire respecter les mesures sanitaires et sensibiliser les communautés pour mettre fin à cette pandémie”.

Interrogé sur le sort du grand imam du quartier Banlieue Elhadj Karamba Diaby, Elhadj Aly Jamal de répondre : “on a d’abord lancé un avertissement et Elhadj Karamba s’est engage à ne plus tenir des propos qui peuvent troubler notre quiétude. En outre son véhicule administratif est confisqué pour un mois et il sera garé chez le préfet de Kindia, Elhadj N’Fansoumane Touré”.

A rappeler que c’est lors de son sermon prononcé le jour de l’Aïd el-Kebir que le secrétaire préfectoral des affaires religieuses de Kindia, Elhadj Karamba Diaby a déclaré que “nous n’allons plus fermer nos mosquées parce que, les restaurants, les bars même les boîtes de nuit fonctionnent à merveille”.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

1 Commentaire
  1. I. MB. SOW 3 semaines il y a
    Repondre

    Une preuve s’il en fallait encore que les stratégies du FNDC et de l’opposition guinéenne, que l’on peut encore qualifier de crédible, ont été de bout en bout lamentables sur cette affaire de crise du Coronavirus. Le pouvoir illégitime et répressif de Conakry quant à lui, s’en sert à allègrement pour pouvoir verrouiller tout ce qui restait encore de libertés sociopolitiques et culturelles aux Guinéens .

    L’imam kindianais Karamba Diaby vient ainsi d’apprendre à ses propres dépens que plus rien n’est libre et démocratique sous la calamiteuse gouvernance du MAK. A coups de corruption éhontée des élites toutes catégories sociales, ethniques et régionales confondues, et faute d’une opposition politique combative et efficace, celui-ci est sur le point de réussir son objectif machiavélique de transformer à nouveau notre pays en une vulgaire dictature à vie.

    Mais, dans un “Etat-RPG/AEC” dont le peuple martyrisé végète plus que jamais dans la misère noire, comment expliquer qu’un “secrétaire préfectoral des affaires religieuses” soit ne serait-ce que “véhiculé” aux frais du pauvre contribuable; alors même que des cadres autrement plus utiles au développement de la Nation, continuent massivement de tirer le Diable par la queue ?

    Eh oui ! c’est cela même, les Républiques bananières d’Afrique; telles que des dirigeants médiocres comme notre MAK en raffolent invariablement depuis les années 1960 !

    Pauvre Guinée, dont les maigres espoirs crédibles d’alternance politique seraient entre les mains d’opposants tels que CELLOU, SIDYA ou d’autres soi-disant leaders (…)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.