Kindia : pourquoi la mairie peine encore à tenir sa première session de l’année 2020 ?

Print Friendly, PDF & Email

Nous sommes au mois de septembre et jusqu’à présent la mairie de la commune urbaine de Kindia n’a pas encore tenu sa première session de l’année en cours. Le plan de développement local n’est pas validé et aucune situation budgétaire n’est établie. Cette annonce a été faite la semaine dernière par le secrétaire général de la commune urbaine.

C’est à l’occasion de la récente visite du député uninominal de Kindia Mahamed Dorval Doumbouya que les responsables communaux ont fait état de la situation de leur service. Pour le secrétaire général de la mairie de Kindia, Mamadouba Souguéta Camara, c’est très difficile de tenir la session trimestrielle en cette période de Covid-19.

« Personne n’ignore ce que la Guinée traverse en ce moment. Vous savez la session, nous devons la faire quatre fois dans l’année. Vouloir organiser une session au moment où l’état d’urgence sanitaire prévaut, c’est de partir à l’encontre de la loi. C’est ce qui a fait que nous n’avons pas pour le moment tenu notre première session de cette année. Mais la mairie a envisagé dans la première quinzaine du mois de septembre de convoquer cette session pour d’abord valider le plan de développement local et aussi examiner la situation budgétaire de l’année 2020 », précise-t-il

Ce dysfonctionnement ressort les limites du personnel de la commune à pouvoir tenir sa première session et surtout de valider ses documents administratifs, s’inquiète le député uninominal de Kindia, Mohamed Dorval Doumbouya. Pour lui, cela pose véritablement un grand problème de dysfonctionnement.

« Je ne peux pas imaginer qu’un fichier pendant combien de temps, un document auquel du nom vous parlez n’est pas validé. Ça pose un grand problème de dysfonctionnement et ça peut être extrêmement sérieux parce que ce qui est dit là, si la salle là est remplie de gens qui vous ont élus, ils ferment la porte, ils vous disqualifient. Normalement les conseillers devraient dire, il n’y a pas d’argent, asseyons-nous, sortons un document qui nous permet de trouver le salaire mais aujourd’hui, le budget n’est pas voté et ça ne passera pas à l’Assemblée des élus », le parlementaire.

A noter que la commune de Kindia à 41 conseillers inscrits mais seulement 28 siègent à ce jour.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.