Kindia : la rentrée des classes toujours morose dans les établissements publics

Certains élèves des établissements publics de la ville des agrumes (Kindia) n’ont pas toujours repris les cours. Ce lundi 22 octobre 2018, nombreux sont des élèves qui sont restés à la maison malgré la présence de quelques enseignants titulaires et contractuels.

Depuis l’ouverture des classes le 3 octobre dernier, la rentrée scolaire n’est pas totalement effective dans certains endroits du pays. A Kindia, hormis certaines écoles privées, certains élèves des établissements publics poursuivent les vacances à la maison.

A l’école primaire de Manquepas, aucun élève n’a effectué le déplacement pour la reprise des cours. Les portes et fenêtres sont ouvertes mais on ne voit aucun élève dans les différentes salles, contrairement au vieux lycée 28 septembre où certaines salles étaient occupées par des élèves et professeurs.

Pour Mohamed Fayo Konaté, proviseur du lycée 28 septembre, ce lundi, la reprise est rassurante. ‘’Concernant l’effectif des élèves présents aujourd’hui lundi 22 octobre 2018, je ne dirais pas que c’est à 100% mais c’est meilleure par rapport aux semaines passées. Aujourd’hui, nous avons pu fonctionner trois classes avec trois professeurs et nous espérons faire mieux demain’’, ajoute-t-il.

C’est le même constat à l’école primaire d’Application de Tafory. Le directeur Appolinaire Sandouno de ladite école a fait le bilan des élèves et maîtres présents ce lundi. ‘’La reprise pour ce lundi à l’Application,  il y a une affluence d’élèves contrairement aux jours passés. J’ai eu 82 élèves dont 45 filles et surtout je m’attends à une progression demain. Ces classes sont tenues par des contractuels et n’y a pas eu de titulaire ce matin’’, précise -t-il.

A noter que la grève déclenchée depuis le 3 octobre dernier par le Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée est la cause principale du non tenu de la rentrée normale des classes en Guinée.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.