Kindia : un père de famille tué par son propre fusil, à Linsan

Un père de famille du nom de Karamoko Diallo a trouvé accidentellement la mort ce mercredi 8 décembre, dans la sous-préfecture préfecture de Linsan,  préfecture de Kindia.

Selon nos informations, cet agriculteur âgé d’une cinquantaine d’années a donné son fusil à son neveu en ignorant qu’il était chargé. Finalement c’est dans la main de ce dernier que l’arme s’est déclenchée et a tué Karamoko Diallo.

L’information a été donnée  ce jeudi 9 décembre  2021 par  Elhadj Kabinet Kaké, membre de la délégation spéciale de Linsan. 

«  La famille Diallo faisait la récolte de son champ de riz.  C’est après  cela, quand ils ont fini que le vieux et son neveu, Mamadou Aliou Diallo, sont partis ensemble dans un district  de Linsan appelé Damakhania pour défricher le chemin qui mène à leur champ pour que le camion puisse aller chercher les sacs de riz. Arrivés, Karamoko Diallo s’est déplacé pour aller chercher du lait dans un enclos de bétail. Sur le chemin du retour, il a vu un gros serpent. Il a rechargé son fusil de chasse pour le tuer, mais le serpent a rapidement disparu. Dès qu’il est arrivé, il a donné le fusil à son neveu,  Mamadou Aliou en oubliant qu’il était chargé, le jeune homme a posé le fusil sous un arbre. Lorsque le fusil voulait tomber, il l’a rattrapé. Et c’est là qu’il a entendu une détonation, les balles ont touché Karamoko Diallo au visage et au niveau du cou.  Sans secours, il est décédé entre 12 heures et 13 heures. Le corps a passé toute la journée en brousse, c’est à 20 heures qu’il est arrivé à Linsan », explique-t-il

A en croire notre source, Mamadou Aliou  qui détenait le fusil avant cet incident à été interpellé pour des fins d’enquête.

Aboubacar Dramé,  correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.