Kindia : un présumé bandit arrêté par des jeunes

Print Friendly, PDF & Email

Un présumé bandit a été arrêté dans la nuit de jeudi à ce vendredi 3 septembre 2021, au quartier Thierno Djibya, dans la commune urbaine de Kindia. Ce jeune du nom de Mohamed Salifou Koumbassa  s’est attaqué à deux filles avant qu’il ne soit arrêté après un long combat avec les jeunes dudit quartier.

Selon nos informations, c’est aux environs de 23 heures que ce jeune qui serait un étudiant diplômé s’est attaqué à deux filles au quartier Sarakoleah. Dépouillées de leurs sacs et téléphones, les filles l’ont poursuivi jusqu’au quartier Thierno Djibya, explique Mariama Diallo, l’une des victimes.

‘’On sortait, arrivées à Sarakoléah, c’est là-bas qui’il nous a appelé en haute voix en disant ”arrêtez vous”. J’ai cru que c’est l’une de nos connaissances et j’ai dit au motard de ralentir. Après il a braqué son arme sur nous en nous disant de lui donner nos sacs et téléphones. Moi je lui ai donné mon sac, mon amie a voulu refuser, mais je lui ai dis de lui donner pour ne pas qu’il nous tue. Il a pris nos objets et partir sur sa moto. Mon amie m’a dit de lui suivre et nous l’avons suivi. C’est à Thierno Djibya qu’on lui a trouvé en train de vider nos sacs. Immédiatement, on s’est jeté sur lui et nous sommes tombés dans le caniveau. Au moment où il faisait sortir son arme, un autre jeune est venu s’ajouter à nous. Ils se sont battus, cependant, moi je criais et les gens sont sortis, on lui a retiré son fusil’’, explique-t-elle.

Les jeunes de ce quartier se sont longtemps battus avec ce présumé bandit et l’un d’entre eux a été blessé à la cuisse. ‘’C’était la nuit et on rentrait. C’est ainsi que j’ai entendu les gens crier. Je suis venu voir et c’est là que je l’ai trouvé avec son fusil en train de menacer de tuer les filles. Dès que j’ai vu le fusil, je me suis jeté sur lui. Au moment où je cherchais à lui retirer son arme, c’est là qu’il a fait sortir un tournevis et il m’a poignardé à la cuisse.’’

Battu à mort par les jeunes, ce présumé bandit a été transporté à l’hôpital régional Alpha Oumar Diallo de Kindia pour des soins. De là, il s’est défait de sa menotte avant de s’enfuir. C’est à Taforty Kondoyah que les gendarmes l’ont arrêté à nouveau.

Aux dernières nouvelles, il était en audition à l’escadron mobile n°5 de Kindia.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.