Kindia: une quantité importante de boisson « 24H Energy » saisie au marché

Le directeur préfectoral du commerce, de l’industrie et des PME accompagné de son équipe a investi les boutiques de la ville de Kindia ce vendredi 20 janvier 2023. Objectif, débarrasser les boutiques de la boisson 24h Energy (produites de décembre à nos jours) récemment interdites dans le marché guinéen.


C’est en application de la décision du Directeur Général de l’Office National de Contrôle Qualité portant sur l’interdiction de la vente des boissons 24H Energy sur le marché guinéen, que la direction préfectorale du commerce de l’industrie et des PME a investi les boutiques de la ville.

Au cours du processus une quantité importante de boisson 24H Energy a été saisie.

« Ce matin moi en tant que directeur en rapport avec la cellule de contrôle qualité ici à Kindia au sein de la direction et le personnel de la direction nous sommes sortis sur le terrain dès le matin. Nous avons commencé l’opération de saisine et nous comptons élargir cette opération jusqu’au niveau des communes rurales. C’est tout au long de la journée, aujourd’hui n’est que le lancement et ça serait un quotidien, ça se suivra successivement jusqu’à perdre de vue ces jus là dans tous les marchés de Kindia », a expliqué Elhadj Mohamed Sylla, directeur préfectoral de commerce de l’industrie et des PME de Kindia.
Pour cette première journée la direction préfectorale de commerce, de l’industrie et des petites et moyennes entreprises heurte à quelques difficultés. Les services de sécurité sont absents et quelques commerçants restent non coopératifs ajoute le directeur en ces termes.

 » Nous nous sommes adressés aux services de la sécurité , de la protection civile, de la police, le commissariat central pour nous aider à nous épargner de certaines difficultés mais pour le moment nous n’avons pas remarqué leur présence ici mais j’espère, ils vont nous rejoindre. En ce qui concerne les difficultés rencontrées sur le terrain, elles sont visibles. C’est quelque chose qui fait mal, quelqu’un paye ses marchandises à des millions et en un seul jour on met terme à la consommation. Les commerçants sont innocents, il faut le reconnaître donc c’est l’usine qui a produit ces produits en principe qui est fautive. C’est un souci majeur pour ces vendeurs, nous leurs carressons, nous faisons en sortes que qu’ils soient à sensibiliser et pour qu’ils mettent ces produits à notre disposition dans les règles de l’art afin de faire ce qui doit être fait en aval. En cas de réticence l’Etat agit avec les moyens légaux », ajoute-t-il
C’est après des études, analyses et examinations approfondues, qu’il a été avéré que la boisson 24h Energy vendue sur le marché guinéen à date ne repond plus au critères de consommation.
Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia
+224 624 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.