Kissidougou : faux, aucune candidate au BEPC n’a été renvoyée pour port de voile intégral’’ (DPE)

Print Friendly, PDF & Email

L’information a fait le tour des réseaux sociaux et continue d’alimenter les débats sur un prétendu renvoi d’une candidate du BEPC pour port du voile intégral.

La Direction Préfectorale de l’Éducation à Kissidougou, contactée par nos correspondants basés dans la région, a purement et simplement démenti l’information selon laquelle la candidate « Aïcha Bah aurait préféré bouder l’examen au profil de son voile intégral ».

« Monsieur, je ne sais pas où certains de vos collègues journalistes puisent leurs informations toutes fausses. En fait, ce qui est vrai c’est qu’effectivement la candidate Aïcha Bah de l’école Franco Arabe ‘’Union Islamique’’ a été priée d’ôter partiellement son voile intégral par le délégué. C’était au Centre Fidel Castro au quartier Sogbè.

L’élève a accepté la demande du délégué et a partiellement enlevé son voile pour permettre aux surveillants de savoir qui est sous le voile. Ce qui est d’ailleurs normal. Elle a porté sa bavette et a ainsi passé toutes les épreuves du BEPC », a expliqué Madame Bamba Condé de la DPE de Kissidougou.

L’école d’origine de l’élève, a pour sa part confirmé la présence de leur candidate dans la salle d’examen pendant toutes les épreuves.

« Ce n’est pas vrai ce qui est sur l’internet. Ma candidate a effectivement passé son examen », a précisé Monsieur Doukouré, Principal du Collège union Islamique.

Au moment où des autorités religieuses du pays s’invitent dans les commentaires sur ce ‘’fake news’’, à Kissidougou par contre, on prie plutôt Dieu que la candidate Aïcha Bah décroche son BEPC.

AGP

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.