Kissing, maire de Boffa tacle ses détracteurs : ‘’si je sors leurs dossiers, ils vont tous fuir d’ici’’

Print Friendly, PDF & Email


Joint par la rédaction de Mediaguinee sur la situation qui prévaut dans la ville de Boffa, Me Saïdouba Kissing Camara, maire de la commune urbaine de Boffa, accusé de mauvaise gestion, a rejeté les charges. Il estime que ces remous relèvent d’une manipulation de personnes impliquées (conseillers communaux) dans la vente illégale de plusieurs terrains à Boffa. 

« Vous reconnaissez quand même que dans le domaine de compétence des mairies, il n’y a pas de mine dedans ? Ils demandent aussi le courant, le courant aussi n’est pas du domaine des communes. Il y a un conseiller que j’avais mis comme président du conseil domanial, c’est lui qui a vendu beaucoup de terrains et a fait même un cachet. Il y a un autre aussi que j’avais mis comme parrain d’un village, lui il a aussi vendu des terrains alors que j’avais interdit la vente des terrains. Alors j’ai convoqué une session demain, maintenant ils sont paniqués, ils pensent que je vais soulever toutes ces questions-là là-bas, maintenant ils veulent manipuler l’opinion pour ça. Quand tu leur demandes, ils ne vont jamais dire voilà ce que le maire a fait. Si moi je sors leurs dossiers ils vont tous fuir d’ici. Celui qui est en tête il s’appelle Alpha Conté, il a vendu des terrains partout, il y a des cachets. Il y en a qui le poursuivent pour 75 millions, 100 millions, il a vendu des terrains où ils ont envoyé 6000 dollars pour lui, j’ai toutes ces preuves-là aujourd’hui. Ensuite j’ai un ami qui est le Directeur de Banque centrale qui voulait un terrain ici, je lui ai dit de trouver l’argent. L’argent, je viens et je lui remets là-bas 75 millions il a pris ça il a bouffé et maintenant il m’a forcé à signer, j’ai dit que je ne signe pas. Ils ont tous reconnu. Comme maintenant on a convoqué la session (demain, mardi) ils ont peur, ils sont en train de manipuler l’opinion pour ça. Ils disent que j’ai fui, moi je suis au village actuellement parce que j’ai perdu ma grande sœur de lait. Sinon je vais fuir pour quoi ? Si quelqu’un doit fuir ce sont eux qui doivent fuir parce que ce sont eux les voleurs. Moi, la Mairie que je dirige est reconnue aujourd’hui comme la meilleure de Guinée, elle est affiliée à l’association internationale de la francophonie. On a réalisé une infrastructure financée par l’Union européenne à hauteur d’1 million 500 mille euros financés, aucun franc n’a été détourné. Eux, ils veulent toujours bouffer et moi j’insiste sur la rigueur de la gestion mais ils ne veulent pas de ça », révèle le maire. 

Maciré Camara 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.