Kondiano : ‘’la Guinée peut devenir le plus grand pays de la sous-région après le Nigéria”

Print Friendly, PDF & Email

Dans une interview qu’il a accordée aux médias ce jeudi 17 décembre 2020 à Kaloum, le haut représentant du Chef de l’Etat, Claude Kory Kondiano a commenté la nouvelle mandature du Président de la République. Ce qu’il retient du discours d’investiture, est la sincérité d’une main tendue du Professeur Alpha Condé et les perspectives pour ce nouveau mandat de la 4e République. Selon lui, le discours du locataire du Palais Sèkhoutouréya après sa prestation de serment est un discours très significatif. 

« C’est un discours très profond où il a dit pratiquement tout ce qu’il pense, où il a développé sa vision. Dans lequel discours, il a invité les Guinéens à faire ce que chacun de nous doit faire pour que nous continuions à travailler ensemble dans le but de transformer fondamentalement ce pays-là », dira-t-il. 

Si du côté de l’opposition des leaders dénoncent le manque de volonté du Président de la République à favoriser un dialogue autour de la table visant à apaiser les tensions postélectorales, son Haut représentant considère que ce serait mal connaître le Professeur Alpha Condé.

« Il faudrait que du côté de l’opposition les gens comprennent qu’Alpha est un rassembleur. Il a toujours cherché à rassembler, quand il était étudiant il a cherché à rassembler l’Afrique dans la logique de l’OUA. Il a cherché à créer des sentiments panafricains au niveau de tous les étudiants qui étaient autour de lui dans le syndicat des étudiants qu’on appelait FEANF. Il a cette culture de rassembleur qui l’habite toujours et quand il invite à s’asseoir autour de la table pour discuter pour s’entendre il est vraiment sincère. Il le fait avec toute sa sincérité. De l’autre côté, les gens qui ne comprennent pas très bien croient qu’il n’est pas sincère dans son invite au dialogue mais il est profondément sincère. Il faut que les gens acceptent de s’asseoir autour de la table. Je vais vous dire, sans ce dialogue on ne peut pas continuer comme ça. Si beaucoup comprennent cette nécessité de s’asseoir autour de la table pour discuter, je suis sûr que nous allons parvenir à ça », estime Kory Kondiano. 

Parlant des perspectives de ce nouveau mandat, Claude Kory Kondiano pense qu’il serait judicieux d’être unis en vue du développement de la Guinée.

« Nous pouvons atteindre tous les objectifs que nous avons sur les immenses chantiers que le Président Alpha Condé a ouverts. Tous ces objectifs-là nous pouvons les atteindre parce pour les atteindre il faut travailler. Mais si on n’est pas unis, si nous sommes tout le temps en train de nous remettre en cause les uns et les autres, il n’est pas possible de travailler et sans travail il sera très difficile que nous puissions franchement propulser la Guinée de l’avant comme chacun de nous le souhaite. Les chantiers que nous suivons les uns et les autres sont très avancés, dans le domaine de l’électricité il faut que les travaux puissent continuer comme il faut. Je souhaite que les Guinéens comprennent la logique de l’unité et la logique de s’asseoir ensemble pour que nous puissions permettre à tous ceux qui sont en train de travailler pour faire aboutir l’électrification de la Guinée et de connexion de la Guinée avec les autres pays voisins pour que la Guinée puisse vendre la production électrique à ces pays pour que cet objectif puisse être atteint. Il faut aussi que nous comprenions que les projets d’infrastructures routières qui sont en cours de réalisation sont des projets qu’il faut à tout prix que nous réalisions. Ce que je souhaiterais c’est que mes compatriotes comprennent la nécessité de l’unité. Il faut que nous nous mettions dans la logique de l’unité, dans  la logique de nous mettre ensemble pour vivre dans la paix, parce que sans cette paix il sera très difficile comme le souhaite Président Alpha Condé de sortir de cette situation dans laquelle nous nous trouvons pour atteindre le niveau des autres et les dépasser. Et nous le pouvons. La Guinée peut devenir j’en suis sûr le plus grand pays de la sous-région après le Nigéria si nous le souhaitons. Si chacun de nous accepte de s’engager dans cette logique », affirme-t-il. 

Il termine en invitant les Guinéens à se donner la main afin de cimenter la base de la paix en Guinée.

Maciré Camara 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.