Kondiaran (Mandiana): une femme se donne la mort en s’égorgeant

Print Friendly, PDF & Email

C’est dans le district de Kounadou Koumana, une localité relevant de la sous-préfecture de Kounadou Kondiaran (préfecture de Mandiana), que ce drame a eu lieu. Minata Doumbouya, native dudit village, âgée de  56 ans  et mère  de 5 enfants  tous vivants, s’est égorgée à l’aide d’un couteau dans une cuisine. Très surpris par cette situation, les voisins ont vite informé les autorités locales qui, à leur tour, ont saisi les autorités administratives.

Un membre de la famille a bien voulu expliquer le déroulement des faits. « Elle avait une dépression  mentale  depuis longtemps. C’est à 5 heures du matin, au réveil des femmes pour la cuisine, qu’une femme a vu la victime  allongée dans le sang devant une latrine. C’est ainsi que celle-ci s’est mise  à crier et toute la famille ainsi que les voisins sont venus. Immédiatement, on a informé le président du district  qui a informé l’autorité sous-préfectorale. Après les observations des médecins et des  autorités, la famille a été informée que Minata s’est égorgée avec le couteau, qu’elle avait dans sa main à la découverte de son  corps. Le village entier et les autorités  sont tous plongés dans la consternation », a-t-il expliqué.

Les autorités communales et sous-préfectorales de Kounadou Kondiaran, à leur tête le sous-préfet, se sont rendues sur le terrain pour s’enquérir des réalités. Comme indiqué plus haut,  Minata Doumbouya souffrirait d’une dépression mentale.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.