Koumandjanbougou/Siguiri : Douze gendarmes blessés par des chasseurs traditionnels

Print Friendly, PDF & Email

Partis pour ramener de l’ordre entre deux villages, douze (12) éléments de la gendarmerie départementale de Siguiri ont été attaqué et blessé par des chasseurs ce mercredi, 14 juillet. L’acte s’est produit à Koumandjanbougou, une sous-préfecture située à 15 kilomètres de la commune urbaine de Siguiri.
Les chasseurs traditionnels ou Donzos ont ouvert le feu à l’aide de fusils de fabrication artisanale sur des éléments de la gendarmerie déployés sur les lieux. L’attaque a fait 12 blessés dont deux cas graves.
Selon des informations rapportées par nos confrères de Guineenews, sur les douze blessés admis à l’hôpital de Siguiri, deux ont été évacué à l’hôpital régional de Kankan à cause de la gravité de leur blessure.


Pour l’heure, la gendarmerie départementale de Siguiri n’a procédé à aucune communication sur l’attaque.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.