Koundara : des malfrats dérobent plus de 130 millions francs à un cambiste

Print Friendly, PDF & Email

Dans la nuit du vendredi à samedi, un cambiste du nom de Mamadou Oury Barry a été victime d’une attaque à main armée. L’acte s’est produit dans la commune urbaine Koundara, précisément au quartier Mosquée. Selon la victime, plus de 130 millions de francs guinéens lui ont été dérobés et les auteurs de cette attaque restent introuvables.

”C’est dans la nuit du vendredi dernier aux environs de 21 heures, de retour de mon lieu de travail, que j’ai été victime d’une attaque de la part de bandits lourdement armés. Ces derniers étaient cachés derrière un véhicule en panne qui était stationné entre ma cour et celle du voisin. Dès mon arrivée, lorsque j’ai éteint les phares de mon véhicule, ils sont sortis par derrière en me disant : ” ouvrez, ouvrez”, directement, l’un d’entre eux a dit : “tirez”. Ils ont fait des tirs de sommation, j’ai pris la fuite pour me sauver. Dès ma sortie, j’ai trouvé qu’ils ont brisé les vitres côté passager, ils ont pris mon sac qui contenait plus de 130 millions de francs guinéens.  En cours de route, ils ont dispersé des jeunes qui étaient à côté avec des tirs de sommation”, explique la victime.

Poursuivant, notre interlocuteur dit que malgré l’implication de la sécurité, les assaillants sont toujours dans la nature.

”Il y a un militaire dans notre quartier qui a appelé le commandant du camp, mais moi je me suis dirigé directement à la gendarmerie. De là, ils ont mis un pick-up à ma disposition pour rechercher les malfrats, le commandant du camp qui est un ami s’est mis dedans mais en vain. Parce que nous n’avons pas pu retrouver les bandits”, précise Mamadou Oury Barry.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

00224 620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.