Koundara : risque de famine à cause du manque de pluie

Print Friendly, PDF & Email

La préfecture de Koundara, dans la région administrative de Boké, en Moyenne Guinée, risque de traverser une famine sans précédent en 2018, affirme au téléphone de Mediaguinee le président de la Chambre préfectorale de l’agriculture de la cité Badiar.

“Koundara risque de plonger dans une famine l’année prochaine, depuis le mois de septembre dernier, il ne pleut pas à Koundara. La pluie a commencé très bien, mais en fin de compte ceux qui ont semé tardivement ont complètement échoué”, dit Elhadj chérif Mayanta.

A la question de savoir quelles sont les localités concernées ? Elhadji Chérif Mayanta de répondre en ces termes : « les localités concernées sont entre autres les sous-préfectures de Termessé, Youkounkou et Sambaïlo. Néanmoins Saraiboidho et Tamassy vont récolter un peu mais ça ne pourra pas suffire toute la préfecture. Donc, on est sous le poids de la famine”.

Dans la foulée, le Président de la Chambre préfectorale de l’agriculture de Koundara a invité les autorités à ne pas prendre cette à la légère cette situation.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.