Kouroussa : révolte d’élèves, police et gendarmerie saccagées, plusieurs arrestations

La police et la gendarmerie départementale de la préfecture de Kouroussa, en Haute Guinée, ont payé mercredi les frais de la colère d’élèves qui protestaient contre l’arrestation d’un des leurs accusé de viol survenu dans la nuit de samedi dernier. Les élèves ont jeté des pierres sur les bâtiments abritant ces deux services. La riposte ne s’est pas fait attendre. Plusieurs élèves ont été arrêtés et croupissent à la prison civile de Kouroussa, ville natale du président Alpha Condé.

Par Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire