KPC-Lincoln : une très vieille amitié se brise, un huissier va acter le divorce

Print Friendly, PDF & Email

Incroyable. Ibrahima Sylla ‘’Lincoln’’ de la société de gardiennage Guinée-sécurité est sommé de libérer les 18 sites du richissime homme d’affaires guinéen dont il assurait la garde. Un exploit d’huissier lui a été servi dans lequel il est ordonné à ses hommes de libérer les lieux au plus tard le 1er septembre.

Selon nos informations, le bras de fer entre Kerfalla Camara KPC et son désormais ex-protégé Lincoln remonte à plusieurs mois maintenant. L’odeur de divorce a commencé à sentir à Kagbèlen où Kpc a demandé aux travailleurs de Guinée-sécurité de libérer ses lieux pour ‘’raisons personnelles’’. Ceux-ci à leur tour ont simplement exigé le paiement de leurs arriérés de salaires.

Et depuis, KPC -qui serait à l’étranger est injoignable pour sa version des faits- qui ne veut plus sentir son ami d’hier a mis aux trousses de Lincoln un huissier qui s’apprête à faire partir des sites tous les travailleurs de Guinée-sécurité.

Lincoln -surnommé le répond-bouche de KPC- et ses hommes vont-ils obtempérer avant le paiement intégral de leurs salaires ? Là est toute la question. C’est pourquoi nous y reviendrons…

Focus de Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.