‘’La base a décidé de suspendre Louis M’Bemba et son groupe du SLECG’’, (Aboubacar Soumah)

Print Friendly, PDF & Email

A moins de 24 heures du congrès du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), le camp d’Aboubacar Soumah a décidé à son tour de suspendre Louis M’Bemba Soumah et Cie au terme d’une réunion tenue dans les locaux du SLECG.

Au cours de cette réunion, Aboubacar Soumah et ses collègues ont unanimement annoncé que le patron de l’USTG, Louis M’Bemba et son groupe ne parleront plus en leur nom.

‘’La base a décidé de suspendre Louis M’Bemba et son groupe du SLECG. Ces gens-là ne parleront plus au nom de cette entité. Ils doivent savoir qu’en matière de syndicalisme,  c’est la représentativité qui compte’’ a entre autres expliqué Aboubacar Soumah, avant de préciser :

‘’La base a estimé que Louis M’Bemba n’est pas avec elle. La décision a été prise à l’issue d’une réunion. C’est la base qui décide de tout. Tous les enseignants de Guinée sont déterminés à défendre leurs droits confisqués par un pouvoir qui n’a pas pitié de ses travailleurs et surtout des enseignants qui ont la noble tâche de former les élites, les ressources humaines capables de développer notre pays…’’

Par Yaya Dramé

  1. Manzo 3 ans il y a
    Repondre

    Notre pays est devenu un Etat de non-droit où un simple aliéné mental peut decider de faire tout ce qui lui passe par la tête,sachant qu’en face il n’y a rien pour lui ramener à la raison!
    La question que je me pose:Alpha Condé est-il condamné au laxisme par sa nature ou par son hésitation dans la gouvernance(qui serait synonyme de son incapacité à faire respecter la loi) ?
    Bref, à cette allure,l’histoire retiendra qu’il fut le chef d’Etat le plus laxiste de toute l’histoire de ce pays.
    Merde à la fin!

  2. Denise 3 ans il y a
    Repondre

    Bien dit mon frère Manzo

    • Manzo 3 ans il y a
      Repondre

      Merci beaucoup à toi!
      Au nom de Dieu son laxisme commence à être insupportable et ça risque de conduire ce pays dans une situation de non retour.
      Bref, certes,il a fait maintes réalisations pour le développement matériel du pays,mais des fois,je me demande si tout son combat a rimé qu’à nous servir ce genre de gouvernance truffée d’hésitation,de chienlit et un état d’esprit de bordel total.
      Le développement ne doit pas uniquement être que des infrastructures,mais centré sur le mental.du citoyen.
      Mais lui Alpha Condé finira par comprendre quand son laxisme conduira certains dégénéras à s’attaquer à tous ceux qu’il a pus réaliser durant ses 2 mandats,alors il sera l’unique responsable devant l’histoire.

  3. lamarana Diallo 3 ans il y a
    Repondre

    nous enseignent nous pour celui qui est entrain de lutter pour notre bien être (Aboubacar Soumah )
    les autres Louis Bemba Soumah et ses alliés sont des escrocs. on ne peux pas être pour le gouvernement et soutenir la classe ouvrière
    A bas les escrocs

    • Manzo 3 ans il y a
      Repondre

      Eh bien, si toi avec ton niveau de misère(incapable de construire la moindre phrase potable),es réellement un enseignant,alors nous disons que la jeunesse guinéenne est en grand danger!Car, des mal-formés et les médiocres de tout acabit ont vraiment pris en otage l’éducation nationale de ce pays avec tout son corollaire d’hécatombe intellectuelle qui en découlera dans l’avenir.
      Pauvre pays,j’ai mon cœur qui saigne autant pour ton malheur que pour son avenir lâchement hypothéqué!

  4. Denise 3 ans il y a
    Repondre

    Manzo ne vois-tu pas finalement le niveau scolaire de nos jeunes? Il est aussi bas (pour ne pas dire médiocre) comme leur syndicat. Pas étonnant car ceux n’ont qu’un seul mot à dire: grève!!! Vraiment l’avenir de ces jeunes est hypothéqué avec un taux très bas. Ce Soumah qui se croit au dessus de la loi, Alpha qui réalise pas que ce pays n’est malheureusement pas prêt pour la démocratie. En Guinée on confond « liberté » et « libertinage ». Il faut un chef dure pour digérer un pays comme la Guinée et une population aussi ingrate comme pas possible. Les bandits qui imposent leur loi sans crainte car ils ne sont pas punis. Les soit-disants politiciens véreux illegibles ailleurs mais se croient bons en Guinée. Ma Guinée, pauvre Guinée, qu’as-tu? T’es malade

  5. Denise 3 ans il y a
    Repondre

    Manzo ne vois-tu pas finalement le niveau scolaire de nos jeunes? Il est aussi bas (pour ne pas dire médiocre) comme leur syndicat. Pas étonnant car ceux-ci n’ont qu’un seul mot dans leur bouche: la grève!!! Vraiment l’avenir de ces jeunes est hypothéqué avec un taux très bas. Ce Soumah qui se croit au dessus de la loi, Alpha qui réalise pas que ce pays n’est malheureusement pas prêt pour la démocratie. En Guinée on confond « liberté » et « libertinage ». Il faut un chef dur pour digérer un pays comme la Guinée avec une population aussi ingrate comme pas possible. Les bandits qui imposent leur loi sans crainte car ils ne sont pas punis. Les soit-disants politiciens véreux comme Dallein (falsificateur de signature et décret présidentiel) illegibles ailleurs mais se croient bons en Guinée. Ma Guinée, pauvre Guinée, qu’as-tu? T’es malade. Que Dieu nous aide. Amin

  6. Denise 3 ans il y a
    Repondre

    Il faut un chef dur pour diriger un pays comme la Guinée avec une population aussi ingrate comme pas possible.

  7. Sylla 3 ans il y a
    Repondre

    Rien qu’un combat de coqs.
    On dirait des gamins.
    D’un cote’,Louis Mbemba Soumah,a la tete des syndicats depuis je ne sais quand,le Mugabe’ des syndicats,l’intouchable,qui brandit sa legitimite’. De l’autre cote’,le bouillant syndicaliste Bakary Soumah,qui avec sa “base” entend mettre en place un nouvel ordre.
    Pris entre les 2 feux,sont les eleves et etudiants,qui souffrant deja d’un enseignement des plus mediocres,se voient carrement prives d’enseignement,pour cause de greve.
    On peut faire avancer nos revendications de syndicalistes sans declencher une greve. en
    Au Japon,pour grever,les travailleurs portent un brassard noir et vont traivaller. Ce brassard noir attire l’attention de la direction qui demande pourquoi le brassard noir? Le travailleur s’explique et les choses avancent.
    Les syndicalistes,tout en n’appelant pas a une greve pour penaliser les eleves et etudiants,peuvent appeler leurs elements a un sit-in devant le ministere de l’enseignement et appeler la presse nationale. Pour expliquer ses grievances.
    Il n’y a pas de degats avec ca et on obtient les resultats. Ces syndicalistes doivent maintenant de perturber la paix sociale au nom de leurs “greves” farfelues.
    Il ya plusieurs manieres de se faire entendre efficacement sans passer par le desordre.

  8. Denise 3 ans il y a
    Repondre

    Très efficace ton analyse Sylla. Mais aucun de ceux qui se prétendent syndicats le sont sincèrement et mettent l’avenir des élèves (déjà peu probable) en hypothèque juste pour assouplir leur besongneux intérêt personnel. Ils mentent et ne défendent point l’intérêt des jeunes mais plutôt les leurs. Et ils pensent que tout le monde les croit. Je serais Alpha, ils seront tous dissous et un nouveau groupe (avec élèves y compris) formera le nouveau syndicat car qui de mieux qu’eux-mêmes pour décrire ce qu’ils vivent et souhaitent changer dans les revendications pour mieux réussir.

    • Sylla 3 ans il y a
      Repondre

      Merci keren.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.