La CEDEAO et l’OOAS démentent la prétendue approbation du médicament dénommé CVO

Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUE- Notre attention a été attirée sur une histoire qui fait la une des média et selon laquelle, la CEDEAO aurait commandé un lot du médicament dénommé CovidOrganics (CVO) auprès d’un pays tiers.

Nous souhaitons indiquer que la CEDEAO et son institution spécialisée en matière de santé qu’est l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) se dissocient de cette affirmation, et informer le public que nous n’avons jamais commandé ledit médicament.

Nous souhaitons indiquer par ailleurs, que dans le cadre de son mandat qui est d’assurer la sauvegarde et l’amélioration de la santé des populations de la région, l’OOAS reste engagée vis-àvis de la promotion des pratiques et des produits d’une Médecine traditionnelle rationnelle dans l’espace CEDEAO, et a travaillé de façon cohérente pendant des années, avec les États membres dans le cadre d’études scientifiques sur les médicaments à base de plantes dont l’efficacité est prouvée. Ces produits sont documentés dans notre Pharmacopée des médicaments traditionnels de la CEDEAO, dont la deuxième édition sera publiée dans les prochaines semaines.

L’OOAS a également, dans un passé récent, identifié, entretenu et soutenu des centres d’excellence en médecine traditionnelle à l’échelle de la région de la CEDEAO.

Communique de presse CEDEAO et l’OOAS démentent la prétendue approbation du médicament dénommé CVO

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!