La Chine rejette le coup d’Etat en Guinée

Print Friendly, PDF & Email

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a réclamé la libération du Président Alpha Condé.

La Chine a annoncé lundi son rejet du coup d’État militaire en Guinée et a appelé toutes les parties à opter pour le dialogue et à libérer le Président détenu Alpha Condé.

C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Wang Wenbin, lors d’une conférence de presse dans la capitale, Pékin, selon le journal chinois « Global Times ».

« La Chine rejette toute tentative de prise du pouvoir par coup d’État et appelle à la libération immédiate du Président Condé. Nous appelons toutes les parties à faire preuve de retenue, à respecter les intérêts fondamentaux du pays et à résoudre les problèmes par le dialogue et la consultation », a affirmé Wenbin.

Dimanche, les forces spéciales de l’armée guinéenne ont annoncé, à travers une séquence vidéo publiée sur les réseaux sociaux, l’arrestation du Président Condé, la dissolution du gouvernement et la suspension de la Constitution, avant de mettre en ligne une autre vidéo du Président arrêté.

Le ministère de la Défense a indiqué, par voie de communiqué, que les rebelles ont semé la terreur dans la capitale Conakry, avant de s’emparer du palais présidentiel, mais la garde présidentielle, appuyée par les forces de défense et de sécurité, et les forces loyales et républicaines, a endigué la menace et repoussé le groupe d’agresseurs.

Alors que l’incertitude règne sur l’évolution de la situation à Conakry, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a condamné « fermement » « toute prise de pouvoir par la force des armes » en Guinée.

Source : Anadolu

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.