La CODECC ”renouvelle son engagement à son candidat élu, Pr Alpha Condé”

Print Friendly, PDF & Email

DECLARATION- La Coalition Démocratique pour le Changement dans la Continuité (CODECC) félicite le peuple de Guinée pour le calme général observé et l’esprit démocratique dans lequel, il s’est rendu aux urnes, le 18 octobre dernier, pour l’élection du Président de la République.

La CODECC remercie l’ensemble des électeurs qui ont fait le choix démocratique de voter pour son candidat, Professeur Alpha CONDE et qu’il félicite pour sa brillante victoire obtenue, dès le 1er tour du scrutin, avec 59,49% des voix, pour le premier mandat présidentiel de la 4ème République.

Cependant, engagée dans la construction d’un processus démocratique viable et apaisé, la CODECC condamne avec la plus grande fermeté, les agissements du candidat de l’UFDG, notamment sa victoire autoproclamée à l’élection et les violences qui ont éclaté à sa suite, au lendemain du scrutin, ainsi que leur effroyable bilan de morts, de blessés et de destructions de biens publics et privés.

Pour des actes aussi graves et intolérables, constitutifs de plusieurs crimes et délits prévus et punis par la loi et publiquement assumés pour certains, par le candidat de l’UFDG, la CODECC invite les cours et tribunaux compétents à conduire à leur terme des poursuites judiciaires pour faire toute la lumière sur ces malheureux évènements et faire répondre de leurs actes devant la loi, l’ensemble des commanditaires et auteurs de ces actes répréhensibles. 

La CODECC note avec satisfaction les conclusions des missions d’observations de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union Africaine (UA) et de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) sur le processus électoral. 

La Coalition Démocratique pour le Changement dans la Continuité juge totalement incompréhensible l’attitude de la France et de l’Union Européenne qui, sans avoir observé le processus électoral en amont, ni avoir en leur possession les données nécessaires à de tels exercices, se sont livrées à des appréciations et commentaires subjectifs sur le scrutin du 18 octobre.

Pour des questions aussi sensibles et complexes et aux enjeux cruciaux, en terme de stabilité et de cohésion sociale, la CODECC invite à l’avenir, l’ensemble des partenaires du processus électoral guinéen et les acteurs de la Communauté Internationale à plus de responsabilité et d’objectivité dans leurs déclarations. 

La CODECC prend acte de certains candidats qui ont fait le choix, au dernier moment, d’utiliser les voies de recours que leur offre la loi pour faire prendre en compte leurs prétentions sur le processus, en portant devant la Cour Constitutionnelle, compétente à connaitre du contentieux électoral, les griefs qu’ils ont retenus et formulés contre le scrutin du 18 octobre.   

Dans cette dynamique de respect des institutions et de l’Etat de droit, la CODECC invite l’ensemble des parties prenantes au processus électoral et tous leurs soutiens, à accepter, conformément à la loi, le verdict de la Cour Constitutionnelle dans le traitement du contentieux électoral.

La CODECC renouvelle son engagement à son candidat élu, suivant les résultats provisoires, Professeur Alpha CONDE en vue de son accompagnement, à l’aube d’une ère nouvelle, pour son ambitieux et patriotique projet et programme de construction d’une Guinée rassemblée, prospère et solidaire.

Vive la 4ème République !

Vive la paix !

Vive la Guinée !

 

Conakry, 05 novembre 2020

La CODECC

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.