La CORED dit regretter un pilotage à vue de la transition « sans aucune précision ni de visibilité »

Dans une déclaration, la CORED-GUINÉE -dirigée par Elhadj Mamadou Sylla- dit noter « avec une profonde amertume et une réelle préoccupation la gestion unilatérale et exclusive par la junte, le processus de transition en cours en République de Guinée depuis la rupture de l’ordre constitutionnel intervenue, le 05 septembre 2021 ce, malgré des mémorandums, des appels et des recommandations multiples qui lui ont été faits en vue de l’implication effective des acteurs politiques et sociaux du pays ».

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.