La CPI boucle sa mission en Guinée : « je suis impressionné par… » (procureur adj. cpi)

Venu s’enquérir de l’état d’avancement des préparatifs pour la tenue du massacre du 28 septembre en Guinée, le procureur adjoint de la Cour Pénale Internationale, accompagné du Conseiller à la Coopération et de son Directeur de Cabinet, a effectué une mission de travail à Conakry.

Pour boucler son séjour dans la capitale guinéenne, il a animé une conférence de presse ce jeudi 8 septembre, dans la salle de conférence du Ministère de la Justice, Garde des Sceaux et des Droits de l’Homme. 

Au terme de cette visite, le Chef de la délégation de la CPI a eu des échanges avec le Président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, le nouveau Premier Ministre Dr Bernard Goumou, le ministre secrétaire général du gouvernement, le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger et de la coopération internationale. Ils ont rencontré, lors de cette mission, les partenaires majeurs, dont, l’Union européenne, les Nations unies, le Barreau, les associations des victimes, la Coalition pour la Cour Pénale Internationale. Bref tous les secteurs qui ont un rôle à jouer dans ce procès ont été rencontrés. 

À en croire, Mandiaye NIANG, l’objectif de cette visite, c’est de procéder à des  évaluations et rencontrer les nouvelles autorités de Conakry qui ont toutes  indiqué l’état d’avancement politique avec les moyens qui étaient mis en œuvre pour matérialiser cet engagement.

Dans son rapport face à la presse, il a fait savoir également qu’il a effectué une visite  guidée sur le chantier du bâtiment ad-hoc qui va abriter le procès. « Sans exagération, je suis impressionné autant que ma délégation, c’est vraiment des locaux extrêmement adéquats, modernes avec toutes les facilités. L’entrepreneur qui a coopéré à la visite guidée a tenu par les détails à nous montrer aussi l’était de fonctionnalité des robinets, l’électricité et même la sonorisation. Tout a été passé en revue. J’ai vu que les meubles qui sont en place sont en train d’être montés et il m’a été signalé que les grands meubles qui sont commandés depuis la Turquie, il y a eu un avion qui a été affrété pour les mettre sur place. Et aujourd’hui en ayant conclu ma visite, je peux dire fermement pour délivrer un message de satisfaction par rapport à ces défis logistiques, des infrastructures qui sont  à mon sens sur le point d’être totalement relevés ».

Dans ce même registre, le Procureur special adjoint de la Cour Pénale Internationale (CPI) a effectué une visite dans la matinée du mercredi 7 septembre, au Centre de Formation Judiciaire (CFJ) où les 76 magistrats et greffiers présélectionnés pour l’organisation du procès du massacre du 28 septembre sont en train de suivre une formation. 

Mamadou Yaya Barry 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.