La énième alliance politique de façade entre Cellou, Sidya et Kouyaté, pour quoi faire encore ? (Sayon Mara)

Print Friendly, PDF & Email

Le trio Cellou, Sidya et Lansana Kouyaté ressemble un peu au trio Lee Van Cleef, Eli Wallach et Clint Eastwood du film ‘’Le bon, la brute et le truand’’. Personne n’a confiance en l’autre, mais, ils sont contraints parfois de travailler ensemble pour faire face au Professeur Alpha Condé, cet indubitable « bulldozer » en politique qui ne cesse de les ridiculiser aux yeux de l’opinion.

L’UFR complètement déplumée et déboussolée, l’UFDG frappée de plein fouet par des défections et une rébellion à l’interne du fait des échecs réitérés de Cellou, le PEDN l’ombre de lui-même, c’est dans ce contexte extrêmement difficile que ces trois anciens premiers Ministres de l’opposition guinéenne décident d’égayer la galerie ,en faisant courir le bruit qu’ils se retrouveraient très bientôt pour, je ne sais ,quoi faire d’autre qu’ils n’ont déjà dit et fait . Ils oublient que c’est le même Professeur Alpha Condé qui est encore là.

D’ailleurs, comment le rapprochement est-il possible quand il n’y a plus de confiance?

Les sieurs Cellou Dalein et Lansana Kouyaté n’ont jusque maintenant digéré le fait que Monsieur Sidya Touré soit allé à un moment donné vers le pouvoir. Sa nomination comme Haut Représentant du Chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé, a été considérée par ses pairs de l’opposition comme étant une trahison. Lansana Kouyaté et Sidya Touré aussi, gardent encore en travers de leur gorge la participation de Cellou Dalein Diallo à la présidentielle du 18 Octobre 2020, à l’issue de laquelle d’ailleurs ce dernier avait pris une bonne raclée face au candidat du RPG Arc-En-Ciel.

Le seul qui est resté immuable, constant dans ses démarches jusque maintenant, il faut le reconnaitre, c’est le Leader du PEDN, Monsieur Lansana Kouyaté.

C’est donc dans cette atmosphère de méfiance et de manque notoire de confiance que ces trois piètres politiciens, tous décriés aujourd’hui par bon nombre de citoyens, décident, du moins à en croire à certains journalistes, de se retrouver pour désespérément tenter d’affronter à nouveau le Professeur Alpha Condé dont le pouvoir ne cesse de se consolider.

La question que plus d’un se posent est comment ces trois anciens Premiers Ministres parviendront-ils à convaincre l’opinion après leur cuisant échec dans l’affaire de nouvelle Constitution et de troisième mandat ?

Cette question vaut tout son pesant d’or aujourd’hui dans la mesure où ceux qui étaient acquis à la cause de ces Leaders ne sont plus prêts à faire de vains sacrifices, en les suivant aveuglement dans ces aventures sans issue. Pour preuve, l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa-Cimenterie a boudé les derniers appels à manifester de Cellou pour défendre sa prétendue victoire au lendemain de la présidentielle du 18 Octobre 2020.

Cet humiliant refus des militants de l’opposition à répondre aux appels à manifester du Leader de l’UFDG avait même contraint ce dernier à surseoir, contre son gré, aux manifestations de rue.

Outre le manque de confiance notoire, ces leaders de l’opposition ne peuvent véritablement cheminer ensemble dans la mesure où personne d’entre eux n’accepte de voir l’autre devant lui. Ils se servent tout juste les uns des autres pour atteindre leurs objectifs. On a encore bonne souvenance des réactions des militants et responsables de l’UFDG lorsque des responsables de l’UFR avaient émis l’idée de candidature unique en 2015 en faveur de Monsieur Sidya Touré pour affronter l’homme du 17 Mai, le Professeur Alpha Condé.

« Nous savons que comme on le dit ‘’Mangué Dounké’’ entendez ‘’chef court’’ qui est (un nom attribué à Sidya Touré, en relation à sa taille : ndlr), il n’arrive pas à digérer le fait que le chef file soit Cellou Dalein. Mais, c’est comme ça. Les Guinéens lui préfèrent pour être chef de file de l’opposition. C’est ainsi qu’ils sont allés jusqu’à dire que Cellou Dalein a reçu une voiture. Est-ce qu’on peut blaguer Cellou Dalein avec une voiture ?….», disait 2016 en Ousmane Gaoual Diallo.

Comme dirait l’autre, cette énième alliance de façade en gestation entre Cellou, Sidya et Lansana Kouyaté est déjà vouée à l’échec.

Sayon MARA, Juriste

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.