La Fondation Orange et le Plan International signent un protocole d’accord de 5 ans en faveur de l’éducation des enfants

Orange Guinée à travers la fondation Orange a signé ce jeudi, 30 janvier 2020 à Conakry un accord de partenariat de cinq (5) ans avec Plan International. L’objectif de cet protocole d’accord pour les deux fondations est de combiner leurs efforts au profit de l’éducation des jeunes enfants en leur offrant la possibilité de s’instruire, apprendre à lire, à écrire et à compter.

Selon Ludovic Issaartelle, Directeur philanthrope Afrique de la fondation Orange, Orange a déjà mis en place un certain nombre de dispositifs visant à favoriser davantage l’éducation des enfants.

« C’est un accord de cadre entre nos deux institutions la fondation Orange groupe représenté par Orange Guinée et Plan international Guinée, qui nous engage les uns et les autres à travers nos institutions à déployer et développer toute forme de collaboration possible au profit de l’éducation plus particulièrement l’éducation des jeunes enfants. Du côté Orange nous avons un certain nombre de dispositifs qui favorisent la promotion de l’éducation pour les jeunes enfants à travers notre programme  »école numérique », donc aujourd’hui nous sommes à 78 écoles équipées en Guinée et 850 sur le continent. Demain plusieurs dizaines de milliers j’espère », a-t-il estimé.

Tout comme la fondation Orange, Plan international Guinée mène également un certain nombre de programmes et  d’activité autour de la promotion de l’éducation pour les jeunes enfants. Johnson Bien-Aimé Représentant résidant de Plan International en Guinée a parlé de ses attentes.

« Mes attentes sont énormes puisque je sais bien qu’on a matérialisé une collaboration existante depuis longtemps avec Orange. Et vu leur détermination à renforcer supporter et à accompagner l’éducation sur l’aspect innovant digital dans l’éducation spécialement en Guinée, je crois que c’est une idée noble, innovante. Avec notre présence en base communautaire depuis si longtemps dans le pays c’est une grande opportunité pour nous à faire bénéficier ces enfants de cette nouvelle dynamique digitale numérique dans l’éducation », a fait savoir Monsieur Johnson.

A noter aussi qu’à travers ce partenariat, ces deux institutions souhaitent aider les enfants à  accéder à l’éducation d’une façon différente via le numérique.

Maciré Camara

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.