Connect with us

Faits divers

La gent féminine baigne dans l’alcool à Conakry: ce que les jeunes filles ne vous diront pas…

De nos jours, la consommation de boissons alcoolisées prend une certaine ampleur fulgurante à Conakry. Surprenant ! Des demoiselles et autres jeunes dames semblent remporter le trophée, sans vergogne.

Aux dires des spécialistes de la santé publiques, l’abus d’alcool, de même que le tabac, l’inactivité physique, le stress, donne libre court à l’ACV (Accident cardio-vasculaire), cause de nombre de décès pour l’heure. N’empêche ! La gent féminine ne l’entend point de cette oreille. Quelles en sont les raisons ?

Pour Mlle Binta, à peine 25ans, la consommation de l’alcool stimule ses nerfs « l’état second, que me procure l’alcool me permet de masquer ma timidité, de chasser le stress et aussi de trouver solution à bien de mes problèmes ». Et d’ajouter après une petite hésitation. « Un jour j’ai rencontré un Monsieur dans une buvette qui m’a invité dans un motel pour faire l’amour. Au finish, outre le montant de 4O.OOOfgn conclu, il m’a offert 200.000fgn pour, disait-il, pleine satisfaction. C’est un haut cadre de l’Etat qui me rend beaucoup de services bien qu’il soit polygame ».

Pour sa part, dame Sona doit pour faire plaisir à son amant de longue date. « Parfois après le boulot à 16H30, connaissant le programme de mon mari, je me retrouve dans un endroit avec mon copain pour boire avant de me gratifier de sa puissance charnelle… ».

Mlle Chritine, variant entre la vingtaine et la trentaine, ne passe pas par quatre chemins. « Je suis obligée de boire parce que j’ai droit à deux bières tous les jours de la part de ce bar. Je suis une ‘’entraineuse ‘’ ce sont nos exubérances qui attisent le goût des clients. C’est comme cela je mène ma vie depuis 6ans après une déception … ».

Comme on le voit pour divers raison, la gent féminine baigne aujourd’hui dans l’alcool à Conakry, dans les quartiers et agglomération.

Par Rougui Bah    

622373144

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter