‘’La Guinée au Zénith’’ : la structure organisatrice de l’événement était face à la presse

En prélude à la première édition de la Guinée au Zénith, prévue le 3 octobre 2021 à Paris, la structure Horizon Sound Système a organisée une conférence de presse ce samedi 26 juin dans un réceptif hôtelier de Conakry. Objectif : valoriser les artistes guinéens  à l’étranger, mais aussi permettre à la Guinée  de reprendre sa place d’antan, dans le concert des nations en matière musicale.

Le projet ‘’Guinée au Zénith’’  permettra  à plus de 50 artistes guinéens (chanteurs, musiciens, comédiens, acrobates, danseurs, slameurs et mannequins) vivant en France et au pays  de monnayer leurs talents dans la salle  mythique de Zénith, Paris la Villette.

Le représentant de la structure Horizon Sound Système, Fodé Diabaté, fraîchement rentré de Paris a souligné pour la circonstance  que ‘’la Guinée au Zénith’’ est  un projet historique qui va permettre à la Guinée de reprendre sa position d’antan, culturellement parlant. « Il ne faut pas tout reposer sur la politique. Il faut permettre à ce beau pays aujourd’hui d’avoir une place confortable culturellement, qui est déjà une réalité qui existe. Nous avons des artistes pour faire ce projet, on va travailler jusqu’au jour du concert pour vous permettre, pour permettre  à la Guinée de reprendre cette place. », a-t-il déclaré.  En plus, il a regretté qu’avec tous ces talents  dont nous disposons, on n’arrive pas à nous positionner culturellement. « Au-delà des artistes guinéens en France, on n’a pas une représentation honorifique en termes de musique. », dit-il.

Sayon Bamba, artiste et directrice générale de l’Agence guinéenne de spectacle, de son côté, a confié ceci :  « plus de 50 ans d’indépendance, jamais on n’a eu un tel projet nulle part. Nous nous sommes toujours focalisés sur le travail en Guinée. Et nos artistes, quand ils ont fini  au palais du peuple, c’est terminé. Nos artistes qui vont en tournée en Europe vont dans des concerts communautaires. Et je  peux me dire, avec fierté, que ce projet est de bon augure pour nos artistes. »

Présente à cette conférence de presse, Hadja Nantou Chérif, s’est exprimée sur le sujet  en ces termes : « la Guinée au Zénith , c’est un évènement national. J’ai fait une cinquantaine d’années à Paris. La Guinée n’a jamais fait quelque chose au Zénith. Tous les pays voisins (Sénégal, Côte d’Ivoire, Mali) sont toujours au Zénith, mais la Guinée y est absente. La Guinée au Zénith, elle  va relever la tête. Je suis de tout cœur avec les organisateurs. La Guinée devrait être fière d’organiser un tel événement à Paris. »

Les artistes guinéens pourront donc se frotter les mains en retrouvant la salle mythique de Zénith Paris la Villette le 3 octobre 2021 pour vendre la musique guinéenne en Europe.

Kalidou Diallo

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.