La justice lance la traque de Ousmane Gnelloy

Print Friendly, PDF & Email

Ousmane Gnelloy Diallo, “le ministre de la défense nationale du président Alpha Condé sur Facebook” -comme il aime à se faire appeler- pourrait être privé de liberté sous peu. 

Selon une source judiciaire, le procureur près le tribunal de première instance de Dixinn a lancé la traque contre Gnelloy en déposant un mandat d’arrêt à la brigade de recherche de Kipé, une unité de la gendarmerie.

Poursuivi pour “injures et menaces” par Kadiatou Diallo “DK”, le jeune “mouvancier”, célèbre pour ses frasques sur les réseaux sociaux, traîne encore à se présenter devant le juge pour répondre des charges portées contre lui.

Lors du dernier procès, Gnelloy a brillé par son absence. Viendra-t-il de lui-même ou se fera-t-il escorter par la puissance publique ? La réponse, c’est ce 3 juin.

Focus de Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.