La mission conjointe d’observation électorale de la Diaspora africaine en Europe remet à la CENI son rapport 

Print Friendly, PDF & Email

Ce mercredi, 4 novembre à Conakry, la mission conjointe d’observation électorale de la Diaspora Africaine en Europe et du groupe AGIR Europe-Afrique a procédé à la remise officielle à la CENI des rapports des observateurs internationaux. Dans ce rapport, la mission condamne les violences postélectorales survenues suite à l’autoproclamation du leader de l’UFDG au lendemain du scrutin présidentiel. 

Depuis le 4 novembre 2019, les organisations internationales de la Diaspora Africaine en Europe et du groupe AGIR Europe-Afrique ont entrepris d’accompagner la République de Guinée sans son processus électoral afin d’apaiser le climat sociopolitique et permettre que les opérations électorales se déroulent dans la transparence. C’est après avoir dépêché une mission d’apaisement qui a séjourné en Guinée et qui a posé plusieurs actions parmi lesquelles des actions de sensibilisation et plusieurs conférences de presse que ce rapport intervient 

Tout d’abord, la mission conjointe d’observation électorale de la Diaspora Africaine en Europe << félicite la commission électorale nationale indépendante pour le travail professionnel et consensuel qu’elle a abattu, dans le respect des délais prescrits par la loi ainsi que toutes les structures impliquées dans l’organisation des élections et sans le respect des délais prescrits par la loi ainsi que toutes les structures impliquées dans l’organisation des élections pour le travail abattu qui a permis d’offrir au peuple guinéen une élection transparente >>, dira la mission. 

L’ONG Condamne avec fermeté la proclamation prématurée des résultats par le candidat Cellou Dalein Diallo  et ses partisans, en violation des règles démocratiques et des lois électorales de la Guinée et les interpelle sur le risque qu’ils font courir a  la Guinée en décidant volontairement d’agir contre la démocratie; se félicite de la suspension des manifestations par les partis de l’opposition ; Regrette cette décision tardive de l’opposition et se demande pourquoi l’opposition a d’abord lancé des appels qui ont entrainé des dégâts humains et matériels inutiles  avec d’introduire des recours légaux de contestation des élections >>, déclare la mission.

Plus loin, elle condamne également la déclaration de l’Union Européenne sur le doute exprimé par rapport à la crédibilité du scrutin.

<< La Diaspora Africaine en Europe et du Groupe Agir Europe-Afrique  Condamne avec force les déclarations de l’Union Européenne d’ingérence, d ‘atteinte à la souveraineté nationale et de non-respect d’organisations internationales qui ont observé  le scrutin >, dénonce-t-elle.

Puis enfin elle encourage la participation des 12 candidats et les invitent à accepter les résultats définitifs qui seront proclamés par la cours constitutionnelle.

<< La Mission conjointe d’observation Électorale de la Diaspora Africaine

Europe et du Groupe Agir Europe-Afrique:

Encourage les candidats à l’élection présidentielle à se comporter comme de véritables démocrates en respectant les institutions de leur pays et en se soumettant au résultat définitif qui seront proclamés par la Cour Constitutionnelle afin d’éviter de nouveaux dégâts à la Guinée”, conseille la mission.

En attendant le rapport complet et détaillé couvrant la période de la mise en place de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), de la révision des listes électorales jusqu’à la proclamation des résultats définitifs de l’élection par la Cour Constitutionnelle, cette mission ¹

 

Maciré Camara

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.