La NGP -version Kadé Soumah- ”lâche” Cellou Dalein, reconnaît la victoire d’Alpha Condé

Print Friendly, PDF & Email

En conférence de presse ce lundi 16 novembre à la maison commune aux journalistes sise à Kipé Dadya dans la commune de Ratoma, l’autre frange de la NGP dirigée par Oumou Kadé Soumah, a fait une déclaration dans laquelle elle se dit obligée de reconnaître la victoire du président Alpha Condé à la présidentielle du 18 octobre dernier. Ce, malgré qu’elle ait été aux côtés du président de l’UFDG et de l’ANAD, Cellou Dalein Diallo.  

« A l’occasion de la présidentielle du 18 octobre, la NGP a préféré le candidat de l’UFDG et de l’ANAD Cellou Dalein Diallo aux autres. Elle avait battu la campagne pour l’alternance. Alors que les institutions habilitées à proclamer les résultats ont déclaré le professeur Alpha Condé vainqueur, la NGP qui se veut un mouvement républicain, se sent obligée de respecter la volonté de la majorité des Guinéens, des principes élémentaires de la démocratie et de la légalité », précise-t-elle.

A travers la même déclaration, les membres de ce mouvement politique appellent à la paix et à l’entente entre tous les acteurs politiques pour une sortie rapide de cette crise post-électorale.

 « Avant même la déclaration des résultats définitifs du 18 octobre, des violences ont éclaté dans certains quartiers de la capitale et dans certaines villes du pays. Elles ont fait des morts parmi la population civile et des agents de sécurité. Elles ont aussi conduit à des destructions de biens publics et privés. Nous les condamnons et regrettons la séquestration dont le président de l’UFDG a fait l’objet.

Alors que le président élu a tendu la main à tous les fils et filles de Guinée, alors qu’il appelle à l’apaisement, les bureaux du siège et du quartier général de l’UFDG sont fermés par les autorités une chasse aux sorcières est engagée contre les militants et cadres de ce parti… Le président Alpha Condé qui a une plus grande expérience politique, est capable d’unir. Nous exhortons à s’engager dans la voie de l’apaisement », a lu la présidente Oumou Kadé Soumah.

Mohamed Cissé      

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.