La Semaine des Anges : après le succès de la 1ère édition, l’heure est au bilan

Print Friendly, PDF & Email

Quelques jours après la réalisation de la première édition de son premier projet “La Semaine des Anges “, l’association ‘’Les Guinéens’’ a tenu ce mardi 22 décembre 2020 une conférence de presse à Kaloum. Le but de cette conférence était de faire le bilan de l’organisation de la Semaine des Anges, de distribuer les cadeaux de cette journée du 19 décembre mais aussi de parler des perspectives de l’association ‘’Les Guinéens’’. 

Selon Aïcha Keïta, présidente de l’association ‘’Les Guinéens’’, l’association a pour objectif de remédier aux maux de la Guinée.

« L’association ‘’Les Guinéens’’ est une association d’ouverture, de réunification de toutes les ethnies confondues ayant ensemble des objectifs communs. On a choisi ce nom “Les Guinéens ” parce qu’on s’est dit qu’il faut être Guinéen pour connaître les maux de son pays. On a pensé par exemple à cette mère qui se lève le matin pour chercher à manger pour ses enfants ;  à ce petit garçon des rues qui a des parents bien sûr mais qui ne peuvent pas prendre soin de lui et qui, pratiquement, n’a aucune éducation ; à ce petit mendiant,  à ce petit orphelin qui n’a ni père, ni mère et qui vit dans une situation vraiment précaire… », explique-t-elle. 

Il y a à peine un mois que l’association a été créée. Aïcha Keïta se dit fière de son  bilan.  « La Semaine des Anges est notre première activité qui consistait à distribuer les 5000 cadeaux. Et nous avons profité en même temps pour lancer l’association ainsi que les activités. Nous avons réalisé ce projet “La Semaine des Anges” en moins d’un mois…C’est vraiment une fierté de le dire, puisqu’on a pu réaliser ce projet de la Semaine des Anges en moins d’un mois. En moins d’un mois, le but c’était de récolter 5000 donations en nature. Il y a eu des jouets, des chaussures et on est allé au-delà des 5000 donations », se réjouit-elle.

Même si elle ne dispose pas encore d’agrément pour son association, Aïcha Keïta souhaite continuer la réalisation de ses activités pour l’atteinte des objectifs qu’elle s’est fixés.

Maciré Camara 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.