La si longue lettre de Ismaël Condé : “après la classe, il m’arrivait de vendre de l’eau glacée”

Print Friendly, PDF & Email

A la barre, Ismaël Condé, poursuivi pour offense au chef de l’Etat et escroquerie a rejeté les accusations portées contre lui. Le jeune responsable de l’UFDG, ex-membre du Rpg a rappelé son enfance pas heureuse à Mafanco, quartier du président guinéen mais surtout insisté qu’il n’a jamais été violent et n’a été qu’à l’école politique du président Alpha Condé…

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.