Labé : 3 personnes échappent de justesse à la foudre, hier mardi à Tata 2

Print Friendly, PDF & Email

Dans la soirée du mardi 22 juin 2021, c’est trois personnes, dont deux femmes et un adolescent, qui ont échappé de justice à la foudre, à Thiagué, dans le quartier Tata 2, commune urbaine de Labé, aux environs de 19 h 30. Selon nos informations, tout est parti lorsque l’adolescent en question tentait de réparer son téléphone portable alors que s’abattait sur la ville une fine pluie. Si les deux femmes ont eu des brûlures corporelles, l’une d’elle a failli perdre ses yeux.

Quant à l’enfant, jusqu’à ce matin, il a un sérieux problème de l’ouïe. Interrogé sur sa mésaventure, l’une des victimes est revenue sur la scène  en ces termes : «  L’acte s’est produit quelques minutes avant la prière de 19 h 30, j’étais en train de m’apprêter pour préparer. Dès qu’il y a eu l’éclair, la décharge électrique m’a frôlée dans le dos. J’ai cru que j’étais en train de mourir. Je me  suis enfuie et rentré dans la maison. J’ai été grièvement brûlé dans le dos. Mon téléphone était dans mon sac. Je n’étais pas en train de le manipuler, la radio aussi n’était pas allumée », explique Fatoumata Binta Kanté.

De son côté, la seconde victime nous confie qu’au moment de la décharge, elle était en train de fendre du bois.

« J’étais en train de fendre du bois au dehors lorsque la décharge a eu lieu. Je me suis évanouie sur le champ. Après quelques minutes, je suis réveillée mais je ne voyais rien. Je suis restée comme ça. Au bout de quelques minutes, j’ai retrouvé la vue. Je suis rentrée dans la maison. Jusqu’à présent, mes yeux me font mal. C’est comme si on m’a mis du piment dans les yeux. J’ai eu des brûlures corporels dans le dos et sur mon bras » renchérit Saliou Dian Kanté.

La troisième victime s’appelle Mamadou Boly Diallo, 16 ans, élève de la 6ème année. D’après son  frère, lorsque le tonnerre  a retenti,  l’adolescent était en train de manipuler son téléphone portable. Suite à la décharge,  il n’arrive toujours pas à faire usage de ses oreilles. 

« Il avait allumé une torche électrique qu’il avait mise près de ses  oreilles, bloquée par son épaule. Et il était en train de réparer son téléphone. Nous étions au nombre de 5 personnes dans la maison. Il est le seul qui est tombé et il s’est mis à pleurer et à toucher ses oreilles. Nous l’avons emmenée à l’hôpital. Depuis hier, jusqu’à ce matin, il n’entend rien. Il souffre énormément », nous confie Mamadou Cellou Diallo.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.