Labé : boulangeries fermées, une baguette se négocie à 5000 fg, ce lundi

Print Friendly, PDF & Email

Les boulangeries de la commune urbaine de Labé, chef-lieu de la Moyenne Guinée sont toutes fermées, ce lundi. Les boulangers protestent contre le refus des autorités préfectorales de permettre à leur coopérative de revoir à la hausse le prix de la baguette de pain à 4000 fg, en lieu et place de 3000 fg. Trouver d’ailleurs une baguette relève d’un véritable parcours du combattant.  

Selon nos informations, c’est lors d’une réunion tenue dans l’après-midi d’hier dimanche que les responsables des boulangers de Labé ont pris la décision d’enclencher une grève.

Rencontré, le responsable des boulangers Daouda Sow a motivé la décision de cesser toute activité.

« Oui nous avons entamé une grève, tous les fours sont fermés ce matin. Le préfet nous dit que si on ne peut pas maintenir le prix habituel, de ne pas vendre. Comme on ne peut pas s’en sortir, nous avons jugé nécessaire d’arrêter les activités. Le prix de la farine, le sel, le bois tout est revu à la hausse, donc avec cette situation on ne peut travailler», se justifie-t-il. 

A cause de cette fermeture des fours, certains détaillants se sont approvisionnés à Pita, une petite ville située à 45 km de Labé, pour vendre la baguette de pain à 5000 fg dans les boutiques. 

« Aujourd’hui, une baguette de pain c’est à 5000 fg, tous les fours  qui sont ici à Konkola et dans toute la ville sont fermés. Hier nuit, je suis à Hafia, je n’ai pas eu de pain. Je suis allé à Pita où j’ai acheté la baguette à 3500 gnf. Vu les dépenses, je la revends ce matin à 5000 fg, car la rareté fait aussi la valeur. En tout cas, j’ai envoyé 150 pains il ne me reste que 50, tous les autres ont été achetés. Moi, je dirais au préfet de permettre aux boulangers d’augmenter le poids du pain pour revendre la baguette à 4000 fg, puisque ce n’est pas facile pour eux », plaide Ousmane Konkola.

Au moment où nous mettions cette dépêcher en ligne, le préfet Elhadj Safioulaye Bah, le maire et le directeur préfectoral du commerce sont en réunion pour une solution idoine. Nous y reviendrons…

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.