Labé : ‘’on a enregistré 32 cas de viols sur mineures en 2019’’ (Fatoumata Diakité de l’Action Sociale)

Print Friendly, PDF & Email

Durant cette année 2019 qui se termine, plusieurs cas de viols ont été enregistrés  dans la préfecture de Labé. Au micro  de MEDIAGUINEE, la direction préfectorale de l’Action sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance de Labé nous confie que du 1er janvier au 26 décembre 2019, 32 cas de viols, 7 cas de violences conjugales et 15 cas de mariages précoces ont été  enregistrés dans la préfecture de Labé.

”Cette année, on a enregistré 32 cas de viol sur mineurs. Dans la plus part des cas, les présumés violeurs sont arrêtés et personnellement j’ai suivi leurs dossiers. La plus part d’entre eux sont en prison. Par contre, d’autres cas on été étouffés en famille à travers des arrangements. Pour les violences conjugales, nous avons enregistré 7 cas suivies de coups et blessures. Du côté des mariages précoces, il y a eu 15 cas dont 12 ont été traités et empêchés, les trois autres n’ont n’a pas pu l’être parce que le mariage a été déjà consommé. Donc, on ne pouvait plus arrêter la machine. L’action sociale vient au secours des femmes et des enfants sur les cas de maltraitances, sur les cas de viols, les cas d’abandon d’enfants, les cas de mariages précoces’’, explique Fatoumata Diakité, la direction préfectorale de l’Action Sociale de la Promotion Féminine et de l’Enfance de Labé.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.