Labé : chicha et chanvre indien, le nouveau cocktail favori des jeunes dans les lieux de loisir

Print Friendly, PDF & Email

Malgré les dispositions prises par les autorités, la consommation de la chicha ne cesse de prendre de l’ampleur dans la commune urbaine de Labé. Pire encore, les consommateurs mélangent cette substance avec du chanvre indien.

Cette nouvelle façon de consommer la chicha est en vogue dans la quasi-totalité des lieux de loisirs de la cité sainte de Karamoko Alpha de Labé. Les jeunes filles et garçons de moins de 20 ans, sont ceux qui s’adonnent à cette consommation.

Rencontré à l’aéroport régional de Labé, un jeune nous a livré les raisons qui le poussent à mélanger les deux substances.

« La chicha ne me donne pas le plaisir que je cherche mais quand je la mélange avec du chanvre indien, je voyage loin. Depuis que mes amis et moi avons commencé de mélanger le chanvre indien et le tabac de la chicha, nous avons éprouvé plus d’amour pour la chicha. Chaque jour quand on se retrouve avec nos copines, on fume ensemble. Vous savez si c’est juste le chanvre indien, certaines personnes disent qu’elles ne fument pas surtout les filles, mais quand on mélange, tout le monde fume sans problème, et c’est doux. Présentement c’est comme ça qu’on fume la chicha, même à Conakry », explique Mamadou Aliou Bah.

De son côté, une demoiselle qui a préféré garder l’anonymat dit ce qui la pousse à fumer ce mélange.

« J’aime quand on mélange le chanvre indien, avant je ne fumais pas cette drogue mais si on mélange, je fume sans difficulté. Depuis longtemps, je fumais la chicha, mais depuis que j’ai commencé à fumer ce mélange, je trouve un grand changement dans la consommation de la chicha », confie-t-elle.

Plus loin, cette autre demoiselle rencontrée au quartier Kouroula 1, assure que certains services de sécurité sont au courant de cette nouvelle mode consommation de la chicha.

« Certains gendarmes savent qu’on fume la chicha avec le chanvre indien. Hier,, ils m’ont trouvé en train de fumer, l’un d’entre eux m’a dit aujourd’hui on va t’amener, mais c’était juste une blague. Il y a de très bonnes relations entre nous. Ils savent que je fume en mélangeant, mais ils ne m’inquiètent pas. Ce sont des amis, en plus je suis une fille donc tu vois. Je n’ai jamais entendu encore qu’une personne a été arrêtée à Labé en train de fumer de la chicha avec du chanvre indien, d’ailleurs certains d’entre eux fument avec nous », révèle Assiatou Diallo.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé.

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.