Labé : consommateurs, dealers de chanvre indien, et violeurs dans le collimateur du nouveau commandant de la gendarmerie

Print Friendly, PDF & Email

Installé le 19 novembre dernier dans ses nouvelles fonctions de commandant de la gendarmerie régionale de Labé, le colonel Saïdou Boiro ne semble pas donner de répit aux consommateurs et aux dealers de chanvre indien dans la capitale du Foutah Djallon.

Dans sa première sortie médiatique, cet officier a martelé : « Je suis venu pour répondre à de nombreuses attentes de l’Etat et de la population civile de Labé. J’ai à ma possession la carte de la Moyenne-Guinée, pour mieux étudier le terrain, une paire de jumelles pour mieux voir et une boussole pour s’orienter afin de prendre la direction à suivre ».

Poursuivant, le nouveau patron de la gendarmerie régionale de Labé met en garde les vendeurs et les consommateurs de chanvre indien et autres. 

« Mon équipe et moi nous réitérons une ferme volonté de relever tous les défis liés aux erreurs du passé,  surtout en évitant des tueries, des casses d’édifices publics, le viol, la drogue et le grand banditisme sous toutes ses formes. Je serai à l’écoute des populations pour mieux comprendre leurs soucis, dans le domaine de la sécurité, afin d’y remédier ou de les remonter à la hiérarchie supérieure compétente », promet le colonel Saidou Boiro. Avant de lancer cet appel aux populations de Labé: « Nous devons ensemble, éviter de tomber dans les erreurs du passé. Notre mission principale consiste à protéger les personnes et leurs biens. »

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83                                     

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.