Labé/Coronavirus : l’Eglise Notre Dame fermée… ‘’le chemin de croix n’a pas eu lieu, la marche spirituelle annulée’’ (Curé)

Print Friendly, PDF & Email

Suite à l’état d’urgence sanitaire décrété au soir du jeudi 26 mars 2020, par le Président de la République, les frontières, bars, restaurants, boîtes de nuit et même lieux de culte notamment mosquées et églises ont été illico fermés. Des mesures qui s’inscrivent en droite ligne dans le cadre de la lutte contre la pandémie du covid- 19 qui fait son petit bonhomme de chemin défiant les systèmes de santé de par le monde. C’est dans cette logique que les autorités religieuses de Labé se sont conformés à la décision par la fermeture de l’Eglise Notre Dame du Mont Carnel. Au micro de mediaguinée, le Curé laisse entendre que cette église catholique est fermée aux fidèles. 

« L’église est fermée, nous avons tous écouté le décret, nous ne pouvons pas faire le contraire de ce que le Président a annoncé. Les mesures prises nous devons les respecter. Il a dit que la fermeture des églises et des mosquées c’est pour 14 jours renouvelables. Nous allons respecter parce que le virus est dans notre pays, et facilement on peut être contaminé alors il faut respecter les mesures préventives » invite ainsi le père Kokoly Apollinaire Kolié aux fidèles.

Poursuivant, le religieux rappelle que ce vendredi le chemin de croix n’a pas eu lieu comme à l’accoutumée, mais les prêtres ont tout de même célébré le cariste.  

« Ce vendredi 27 mars nous n’avons pas célébré le chemin de croix parce que les fidèles ne sont pas venus, chacun est resté dans sa famille pour prier et nous prêtres nous avons célébré le cariste qui est l’existence de notre vie chrétienne, le cariste nous permet d’actualiser le christ. Le monde entier est déjà au cœur de nos prières » renchérie le père Kokoly Apollinaire Kolié, avant de préciser que la marche pénitentielle prévue pour le samedi 27 mars 2020 est annulée « La marche pénitentielle est suspendue. Chaque année nous effectuons cette marche, c’est un exercice spirituel. Chaque année avant la fête de Pâques, nous quittons la Paroisse jusqu’à Sipa (plus de 8 km, ndlr) donc on traverse la ville et le camp El hadj Oumar Tall, alors c’est dangereux. C’est pourquoi nous avons décidé d’annuler cette marche, nous allons rester dans nos familles pour prier » a conclu le prêtre.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!