Labé/Covid-19: deux nouveaux cas de décès enregistrés en moins de 24h (DRS)

Print Friendly, PDF & Email

La pandémie de covid-19 continue de faire des ravages dans la région administrative de Labé.

D’après nos informations, ce sont deux personnes qui ont été emportées par la maladie dans  la nuit du vendredi 6 au samedi 07 août 2021. Elles  étaient sous traitement au CT-EPI de Labé.

Rencontré ce samedi 07 août, le directeur régional de la Santé, le Dr Mamadou Oudy Bah, a laissé entendre ceci : « parlant de l’évolution du COVID-19 dans la région administrative de Labé, la situation commence à nous inquiéter, parce que même cette nuit, nous avons enregistré deux décès. Mais ce que nous déplorons beaucoup, c’est le fait que les gens ne sont pas venus se faire vacciner à temps, surtout les diabétiques. Ensuite, ils préfèrent aller vers les cliniques privées. Et en ce qui concerne ces cliniques privées, pour le moment, on n’a pas mis les moyens à leur disposition pour dépister le coronavirus. C’est pour cela, nous allons inviter toutes les cliniques privées à une réunion pour les sensibiliser pour leur dire, que cette période est particulière, d’éviter de prendre en charge surtout les vieilles personnes car elles sont souvent très fragiles. Tout cela, c’est pour pouvoir lutter ensemble contre cette pandémie. Parce que les cas de décès que nous avons enregistrés hier soir, c’est des personnes qui ont tourné longtemps dans des cliniques privées de la ville. Quand ils sont venus, ils n’ont même pas fait 05 heures de temps dans le CT-EPI avant de rendre l’âme. C’est pour vous dire qu’ils sont venus très fatigués et ils étaient déjà diabétiques ».

Notre interlocuteur nous a confié par ailleurs qu’à date, plus de 100 personnes sont hospitalisées dans les 5 CT-EPI de la région.

« Aujourd’hui, nous sommes en train de gérer 103 malades au niveau de la région administratives de Labé. C’est vraiment le plafond, parce que si vous vous rappelez, on était parti jusqu’à 01 malade au CT-EPI de Labé, mais si ces chiffres remontent jusqu’à 65 seulement pour le CT-EPI de Labé, c’est vraiment le pic. Car actuellement, tous les CT-EPI de la région administrative de  Labé ont des malades qu’ils sont en train de gérer. Mais nous allons pallier cela en renforçant le dépistage et la vaccination », promet-il.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.