Labé : des élèves manifestent contre ‘’l’absence des enseignants dans les différents établissements scolaires’’

Print Friendly, PDF & Email

Ils étaient des centaines d’élèves des écoles publiques et privées à descendre dans la rue ce mercredi 22 novembre, dans la commune urbaine de Labé pour protester contre ‘’l’absence des enseignants dans les différents établissements scolaires’’.

Du lycée Général Lansana Conté et de l’établissement Hadja Kadiatou en passant par le complexe scolaire mission Kalima, complexe scolaire Hoggo-M’bouro et la direction préfectorale de l’éducation de Labé, le élèves manifestants en colère scandaient des slogans comme  ‘’K au carré doit partir…’’

Interrogé sur les motifs de cette manifestation, cet élève de la 9ème année a répondu en ces termes : ‘’Tôt le matin nous sommes arrivés à l’école. J’étudie au lycée Général  Lansana Conté et nous n’avons trouvé aucun enseignant. Raison pour laquelle, nous avons décidé battre le pavé en passant par l’établissement Hadja Kadiatou, Dara-étoile, mission kalima, Hoggo-M’bouro, avant d’arriver à la DPE. Nous demandons le retour dans un bref délai de nos enseignants. Le gouvernement doit accepter de les payés bien. Si tel n’est pas le cas nous allons manifester tous les jours. Nous demandons qu’on paye nos enseignants pour qu’on puisse reprendre les cours. C’est l’objectif de cette manifestation. Si Alpha condé ne le fait pas, nous allons l’aidé à le faire. Car, on a en marre de voir nos enseignants dans ces conditions. Nous sommes ici à la DPE pour porter à leur connaissance cette décision que nous avons prise’’, a laissé entendre Amadou Oury Sow, élève de la 9ème  année.

Au nom des autorités administratives, le responsable pédagogique de la DPE de Labé a pris la parole pour demander aux élèves manifestants de rentrer chez eux et que les cours vont bientôt reprendre même s’il n’a pas donné de date précise. Selon lui, ils sont actuellement en entretien avec les syndicalistes qui ont déclenché la grève.

‘’Votre porte-parole a dit que vous voulez reprendre les cours ? (oui répondent les élèves ndlr). D’abord ce qu’on peut vous dire, c’est que le problème qui se pose n’est pas de votre gout et il n’est pas aussi de notre gout. Ce qu’on va vous dire, c’est de rester derrière nous. Nous avons convoqué le syndicat, l’APAE, des contacts sont en train d’être pris et des négociations sont en train de se faire pour nous permettre de reprendre les cours dans les conditions normales. Calmez-vous et rentrer à la maison. Surtout évitez de vous regrouper pour faire des actes hostiles. L’engagement que je peu vous donner est que les cours vont bientôt reprendre et nous allons faire en sorte que les cours perdus soient rattrapés. Rentrez chez vous. Est-ce que nous sommes d’accord ? (oui Monsieur répondent les élèves ndlr)’’, dira entre autres Abdourahmane Bah, l’adjoint de la directrice préfectorale de l’éducation de Labé.

A la question de savoir s’ils sont satisfaits de la cette déclaration, cet autre élève a répondu : ‘’On a entendu et nous rentrons. Mais si demain nous ne reprenez pas les cours, nous sortirons de nouveau’’, a  affirmé Kadiatou Diallo.

A noter que cette manifestation des élèves est une première à Labé depuis le déclenchement de cette grève illimité s’est soldée par des dégâts matériels importants au complexe scolaire mission Kalima. Également, des pneus ont été brulés à Hoggo-M’bouro et Saikou Baldé. Mais aucun blessé n’a été enregistré.

Affaire à suivre !

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé.

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.