Labé: Des femmes manifestent contre le manque de courant et demandent le départ du Directeur d’EDG.

Print Friendly, PDF & Email

Depuis le début de la saison hivernale, la ville de Labé est confrontée à un délestage du courant électrique. Une situation longtemps dénoncée et qui a fini par provoquer la colère des habitants de la ville.
Ce vendredi 22 Octobre 2021, des femmes en colère venues des différents quartiers de la commune urbaine de Labé ont décidées de montrer leur ras-le-bol face au manque du courant et ont manifestées leur mécontentement devant les locaux d’EDG tout en exigeant le départ sans condition du directeur général.
Sur les lieux, l’une des manifestantes est revenue sur les raisons de leur mécontentement.
«Nous sommes là parce qu’on ne gagne pas le courant électrique. Et ce qui vient ne nous arrange pas. Quand on branche nos congélateurs, ça ne marche pas et ça risque même de les gâter. Nous demandons son départ immédiatement sans conditions. Nous les citoyens de Labé, nous l’avons accueilli et respecté mais nous avons trouvé qu’il ne mérite pas. il n’a qu’à partir », a expliqué dame Adama Hawa Diallo.
Mariame Diallo, domiciliée au quartier Tata 1, précise que le manque de courant constitue un frein pour son activité.
« Je suis vendeur de glace. On envoie revendre ça au marché hebdomadaire pour avoir de quoi nourrir nos enfants. Mais depuis qu’il (Le directeur général) est là, le courant vient alternativement et même cela ne nous arrange pas. J’ai du mal à comprendre cette rotation », a soutenu Mariame Diallo.
« Depuis que le Directeur là est venu ici, nous n’avons pas eu le courant chaque jour. Quand on lui demande le problème, il nous dit d’attendre. Nous sommes vraiment très fatiguées. Il n’a qu’à nous dire la raison et il va nous le dire avant qu’on quitte les lieux. Avec tout ça, nous recevons des factures à payer malgré qu’on ne voit pas le courant électrique », s’est insurgée Rabiyatou Barry.
Aux dernières nouvelles, trois femmes issues des manifestantes étaient en concertation avec le Directeur d’EDG. Néanmoins, des agents de la CMIS sont postés sur les lieux pour éviter tout débordement.
De son coté le Directeur général d’EDG n’a pas voulu se prêter à nos questions.

Tidiane Diallo correspondant régional à Labé.
620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.