Labé : des militaires manifestent leur colère, des tirs entendus

24 heures seulement après le procès du colonel Issa Camara et Cie à Labé pour les violences à Mali, une préfecture de la Moyenne Guinée, des militaires en colère -dont on ne connait pas pour l’instant leur réelle motivation ou qui les soutient- ont investi la prison civile de Labé sur fond de tirs.

Des sources -non encore officielles- soutiennent que ces militaires sont en colère contre la condamnation de leurs frères d’armes pour faits de violences à Mali.

Pour l’instant, les tirs ont cessé, les autorités régionales ont appelé à une réunion de sécurité d’urgence. Nous y reviendrons…

Amadou Tidiane Diallo, correspondant à Labé

  1. Sylla 5 ans il y a
    Repondre

    Il faut arreter ces militaires,les desarmer et les radier de l’Armee’.
    Ce n’est pas comme ca qu’on manifeste.
    L’Armee’ c’est la discipline. Ces armes ne vous appartiennent pas. Ce sont les armes payes au fruit du labeur du peuple de Guinee’.
    Radiation immediate.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.