Labé : deux personnes broyées dans un accident de la circulation, à Tata 1

Print Friendly, PDF & Email

Dans la soirée du mardi 22 juin 2021, deux personnes ont perdu la vie dans un accident de la circulation à  Tata 1, à quelques mètres  de la résidence du gouverneur de région. Selon nos informations, les victimes ont été broyées par un gros porteur.  Interrogé sur les circonstances de cet accident, le commissaire spécial de la sécurité routière, le colonel Tidiane Sanoh, explique :

« Hier, un accident de la circulation est survenu vers la résidence du gouverneur. Un accident dans lequel étaient impliqués un camion de marque Renault immatriculé AA 643 CC et un pick-up immatriculé 19-75. Nous sommes sur les enquêtes, puisqu’il y a un peu de confusion. L’accident a eu lieu et il y a eu homicide. Donc les deux ont trouvé la mort. » Mais comment l’accident s’est passé ? Selon lui, le conducteur du pick-up était stationné derrière une moto. « Comme il venait d’opérer ses yeux,  il a dit que quand les phares  se posaient sur lui, il est ébloui par les phares. Il a garé derrière une moto. Dès que le motard a bougé, il a suivi. C‘est au cours de son parcours qu’il a entendu un choc par derrière. Il n’a pas garé pour s’enquérir de la réalité. C’est après, dit-il, que le camion est venu broyer les deux jeunes.  D’après le chauffeur du camion, il n’a rien à voir dans cet accident. Lorsqu’il est arrivé sur les lieux, ils étaient en train de prendre les dépouilles pour les envoyer à l’hôpital préfectoral.  Les victimes sont : Mamadou Aliou, maçon, résidant au quartier Dombi, et Alsény Baldé maçon aussi au quartier Dombi. Nous sommes sur les enquêtes pour situer les responsabilités », explique le colonel Tidiane Sanoh.

Trouvé à l’hôpital régional de Labé, le père de l’une des victimes, inconsolable, confirme que les victimes ont été broyées.

« L’accident s’est produit aux environs de 20 h. Mon fils était avec son ami, ils sont tous morts. Nous sommes à la morgue. Ils étaient partis au travail. De retour, ils se sont lavés, ils ont pris la moto. Arrivés au carrefour, ils se sont rencontrés avec un gros camion qui les a broyés. Nous sommes à la morgue pour récupérer les corps », nous a confié Mamadou Oury Bah.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.