Labé : elle tire le sexe de son homme, jeune marié, qui meurt (famille)

Print Friendly, PDF & Email

Dans la matinée de ce mercredi 27 octobre, c’est un jeune marié d’une trentaine d’années qui a tiré sa révérence après quatre jours d’hospitalisation, à l’hôpital régional de Labé.

Mamadou Saliou, comme s’est de lui qu’il s’agit, d’après les informations reçues auprès de sa mère, a été emporté par les séquelles, enregistrées après que sa femme a tiré son sexe, le dimanche 23 octobre dernier au cours d’une dispute, dans le secteur Dombi, quartier Daka 1, commune urbaine de Labé. Trouvée à l’hôpital régional, la maman de la victime, Hawa inconsolable, témoigne en pleurs en ces termes : « Je suis la mère de Mamadou Saliou Dombi, je ne peux pas vous expliquer comment ça s’est passé, tout ce que je sais je suis allée les départager lorsqu’ils se disputaient dans leur maison,. Suite à l’altercation, mon fils s’est évanoui, nous l’avons amené à l’hôpital régional.  Hier mon fils s’est réveillé de son coma, il nous a expliqué que sa femme avait tiré son sexe, ma sa voix sortait difficilement. Les médecins nous ont dit qu’il allait s’en sortir, puisque d’après eux son sexe n’avait eu aucun problème, mais les nerfs néanmoins étaient presque endommagées. Mais lorsque je l’ai vu ce matin, j’ai senti qu’il était dans l’agonie, je suis sorti de la salle d’hospitalisation, puisque je ne pouvais pas me retenir. Je l’ai laissé avec les hommes, quelques minutes après, on m’a appelée pour me dire qu’il est mort. Pour le moment, le corps est à la morgue ».

Aux dernières nouvelles, la femme accusée d’avoir tué son mari en tirant son sexe est dans les locaux du commissariat central de police de Labé où elle est entendue sur PV. Avant d’être déférée à la maison centrale et présentée au juge. Affaire à suivre…

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.