Labé : en moins de 24h, deux maisons réduites en cendres à Tata 1 par des feux mystérieux

Print Friendly, PDF & Email

Le premier cas s’est produit dans la nuit du dimanche 31 janvier 2021, aux environs de 20h. Selon la victime, l’incendie a été causé par un feu d’origine inconnue, avant de préciser que ce n’est pas une première fois que cela se produise chez elle.

Sur le film des faits, Aïssatou Bobo  Diallo, témoigne : « J’étais allée au mariage de la fille d’une voisine. Mes enfants étaient en train de réviser, ce sont eux qui m’ont appelé pour m’informer qu’un incendie s’est déclaré dans la maison. A mon arrivée, il était impossible d’entrer dans la maison, heureusement il n’y pas eu de perte en vies humaines, mais rien n’a pu sortir de la maison. L’acte s’est produit aux environs de 20 h. Il y a une semaine, l’armoire avait pris feu mais nous avons maitrisé le feu rapidement, suite au sacrifice fait, on croyait que c’était fini. Malheureusement hier à 20 h, un autre feu s’est déclaré dans la maison. »

Dans le sillage, c’est à environ 150 mètres que le second incendie s’est déclaré. Selon cette autre victime, le feu qui a réduit en cendre sa maison est mystérieux.

« Hier, je faisais partie des gens qui ont secouru madame Aïssatou Bobo, nous sommes des voisins. Nous aussi ce matin, lorsque je sortais pour aller en ville, ma fille m’a informée qu’il y a une fumée qui se dégage dans la maison. Après avoir vérifié, j’ai trouvé effectivement qu’il y a une fumée qui se dégage dans sa chambre, j’ai appelé au secours. Avant l’arrivée des voisins, le feu avait déjà pris de l’ampleur, on n’a pu sortir que de petites choses, en une fraction de secondes, c’est comme si de l’essence avait été aspergée dans la maison. Heureusement il n’y pas eu de perte en vies humaines. Nous avons appelé les sapeurs-pompiers qui nous ont aidé à éteindre le feu, mais c’était déjà trop tard », explique Mamadou Lamarana Diallo.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé.

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.