Labé : Ibrahima Sory Baldé, du rêve de devenir footballeur à la mort dans la Méditerranée

Print Friendly, PDF & Email

Ibrahima Sory Baldé, 17 ans, originaire du quartier Daka 1,  était un jeune footballeur qui rêvait de devenir professionnel. Il avait quitté son Labé natal depuis quelques mois dans l’espoir d’aller en Europe et vivre son rêve. Un rêve qui ne va jamais se réaliser. Choisissant le chemin de l’immigration clandestine, ce jeune qui était l’espoir de sa famille, va mourir avec 129 autres migrants dans la Méditerranée, annonçait le jeudi dernier, l’ONG SOS Méditerranée qui avait repéré au large de la Libye une dizaine  de corps près d’un bateau pneumatique. Rencontré ce mardi 27 avril,  la jeune sœur de la mère de la victime, inconsolable, nous a retracé les derniers jours d’Ibrahima Sory Baldé.

« La dernière fois que nous avons eu de ses nouvelles, il y a juste une semaine. Il avait parlé au téléphone avec sa mère. L’enfant aimait beaucoup jouer au football. Il rêvait de réussir dans le football. Depuis qu’il est parti, nous étions inquiets, car il n’a informé personne dans la famille. C’est une fois au Maroc qu’il a appelé sa mère pour l’informer. Le dimanche dernier, il a appelé sa mère et sa grand-mère, pour la dernière fois. Donc c’est après ça qu’il est parti mourir. Toute la famille est triste. On ignore si le corps a été inhumé ou jeté dans l’eau », affirme Kadiatou Diallo.

De son côté, son premier coach, de l’équipe FC CAPY, demande aux jeunes d’éviter de migrer clandestinement.

« Il fait partie des premiers joueurs de mon équipe. C’était un bon joueur. Et tout récemment, nous étions allés à Conakry pour disputer un match. Il nous appelait via Messenger. On communiquait par appel vidéo, il motivait ses amis. Je dirai aux jeunes de chercher à réussir en Guinée. On peut réussir dans son pays. S’ils veulent aller en Europe, c’est d’y aller légalement et éviter de se faire tuer comme ça », conseille Mamadou Alpha Diallo.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.