Labé : il meurt après une chaude dispute avec sa femme enceinte

Print Friendly, PDF & Email

Dans la soirée du jeudi 08 juillet 2021, c’est un père de famille, du nom de Mamadou Bhoye, âgé d’une cinquantaine d’année,  qui a perdu la vie après avoir  chaudement disputé avec sa femme. L’acte s’est produit dans le secteur Thimewy, quartier Koulidara ici dans la commune urbaine de Labé. Si pour le moment les causes réelles de ce décès ne sont pas déterminées, certaines personnes parlent d’une crise cardiaque. Très remontés, les citoyens de cette localité voulaient lyncher la femme. Il a fallu l’intervention des sages du village pour éviter le pire. Néanmoins, après l’expertise des médecins, le corps a été restitué à la famille. Quant à la femme, elle est se trouve entre les mains des services de sécurité pour des fins d’enquête.

« L’homme a perdu la vie dans sa chambre. Mais présentement, il y a divergence sur les causes de sa mort. Certaines personnes disent que c’est dû à une hypertension. D’autres parlent d’une crise cardiaque, puisque d’après la famille du défunt, c’est lorsqu’il disputait chaudement avec sa femme, que l’homme est tombé. Quelques secondes après, sa mort a été constatée. L’acte s’est produit dans le secteur Thimewy, le plus grand secteur de Koulidara. Exactement, ils ont disputé mais ils ne se sont pas bagarrés. Nous avons pris langue avec la mère du défunt, et ses jeunes frères et sœurs, mais tous ont confirmé qu’ils ne se sont pas bagarrés. Les médecins ont fait leur expertise, en la personne de Dr Sekouba, ils nous ont restitué le corps. La  gendarmerie également était présente sur les lieux. Depuis hier, la femme se trouve à la brigade de recherche de la gendarmerie. En tout cas, d’après la famille du défunt, il y a eu dispute entre le couple mais pas de bagarre. Et nous n’avons constaté aucune trace de blessure sur le corps du défunt », explique El. Ibrahima Sory Barry, président du conseil de quartier de Koulidara.

 Poursuivant, notre interlocuteur a renchéri en ces termes : « moi personnellement,  je ne peux pas confirmer ni infirmer la thèse de crise cardiaque. Mais aussi, je n’ai pas vu de trace de blessure sur son corps. Au moment où je vous parle, les médecins ont quitté les lieux. Le défunt se nomme Mamadou Bhoye, âgé d’une cinquantaine d’années. Il y a juste une année depuis qu’ils se sont mariés. La femme est enceinte, elle sera bientôt à terme. Nous allons enterrer le défunt après la prière de vendredi. La femme est toujours en détention et les enquêtes sont en cours ».

En attendant la réaction des médecins, les sages du village sont en train de sensibiliser les citoyens du village qui voulaient en découdre avec la femme et la lyncher.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.