Labé/Installation des conseils de quartier et district : ”choisir les personnes âgées c’est de faire tort aux districts et quartiers” (Préfet) 

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre de l’exécution du D/2020/115/PRG/SGH, du 18 juin 2020, portant installation des conseils de quartiers et districts, une rencontre s’est tenue ce mercredi 02 septembre 2020 dans la salle de conférences de la préfecture de Labé en présence des autorités locales. Objectif, restituer le contenu de la lettre circulaire du Ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation.

« Nous leur avons expliqué la procédure d’installation, nous avons prodigué quelques conseils, comment calculer après avoir déterminé le nombre d’habitants dans leurs districts ou quartiers, le quotient électoral et ensuite le nombre de conseillers qui revient à chaque parti qui a compéti. Nous les avons conseillés de ne pas faire le choix d’un président de conseil de district ou de quartier par affinité. Des gens qui ne savent ni lire ni écrire en les prenant sous prétexte que ce sont des parents, certainement c’est retarder le district ou le quartier. Des personnes qui ont un âge très avancé alors que la jeunesse peut être présente partout, beh ! ce serait un tort qu’on fait à ce quartier », indique El. Safioulaye Bah, préfet de Labé. 

Si la date butoir du dépôt des listes des membres était ce 03 septembre 2020, la première autorité de la Cité de Karamökö Alpha de Labé à quant à elle prorogé jusqu’au mercredi 09 septembre. 

« Le délai de dépôt était du 28 août au 03 septembre 2020, mais nous avons reçu tous les éléments des différents dépôts notamment la constitution des dossiers, le casier judiciaire, c’est seulement hier le 1er septembre. Donc nous avons prorogé jusqu’à au mercredi prochain. L’obtention du casier judiciaire qui est obligatoire nous amène à leur accorder ce délai supplémentaire », précise notre interlocuteur.

Dans la foulée, le petit fils de Thierno Aliou Boubha Diyan, a insisté sur le rôle du maire. 

« Le rôle des maires c’est de recevoir les dossiers, les transmettre à la commission établie au niveau de la préfecture dont le préfet est président. Après que cette commission ait vérifié la qualité des dossiers fournis ramène ça au niveau de la commune et aux maires d’entériner et ensuite prendre un arrêté confirmant leur désignation comme membre de ces conseils. Par ailleurs, personne ne peut être membre de plusieurs conseils, on ne peut être ni élu ni nommé », rappelle-t-il. 

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.