Connect with us

Faits divers

Labé : un jeune kidnappé par des gens voilés (témoignage de la victime)

Dans le quartier Tata, dans la commune urbaine de Labé, c’est un jeune qui a été kidnappé par deux personnes cagoulés le lundi 15 avril dernier, avant de s’échapper le mercredi qui a suivi.  Au micro de Mediaguinee, la victime affirme qu’elle a été ligotée, privée de nourriture et d’eau pendant trois jours.

‘’C’est par là que je passe presque tous les jours. Je suis passé par le caniveau pour satisfaire mes besoins et c’est de là-bas que j’ai trouvé deux personnes qui étaient complètement voilées. Lorsque je me suis assis, l’une d’entre elles est venue m’attraper en fermant ma bouche avec sa main et l’autre est venue l’aider. Après, ils m’ont amené de force dans le trou. Parfois, ils parlent en poular, des fois une autre langue que je ne comprenais pas. Ils m’ont ligoté, l’un d’entre eux détenait un couteau et c’est ce dernier qui me contrôlait lorsque son ami partait chercher de l’eau pour eux. Ils buvaient entre eux sans me donner à boire et je suis resté comme ça pendant trois jours sans manger ni boire’’, explique Thierno Mamadou Dian Diallo.

Poursuivant, il affirme que c’est après ces trois jours de privation de nourriture qu’il a réussi  à s’échapper. ‘’Vu que j’étais complètement abattu, puis qu’ils ne me donnaient pas à manger, ils m’ont laissé là-bas. C’est ainsi que je me suis débrouillé pour me libérer et rentrer à la maison. Arrivé à la maison, je ne pouvais même pas manger et j’avoue que ma famille m’avait trop cherché », a-t-il conclu.

Aux dernières nouvelles, le père de la victime nous apprend que son fils et sa famille ont été conduits à la gendarmerie par les militaires de la base militaire de Labé pour permettre l’ouverture d’une enquête.

‘’Mon fils est revenu vers 11 heures très abattu, il était à moitié habillé et il ne portrait pas de chaussures. Selon lui, il à été enlevé par deux personnes voilées qui l’ont gardé pendant trois jours dans un caniveau, mais une enquête a été ouverte par la gendarmerie », affirme Mamadou Saliou Diallo.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83                                  

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter