Labé : des jeunes manifestants règnent en maîtres contre ‘’la tentative d’assassinat’’ de Cellou Dalein

Print Friendly, PDF & Email

Conformément au communiqué radiodiffusé du bureau fédéral de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG) lu sur les ondes de certaines radios privées dans la nuit d’hier mardi 23 octobre, appelant toutes les corporations socioprofessionnelles de Labé à cesser toutes les activités ce mercredi, magasins, magasins, banques et marchés sont restés fermés ce jour dans la capitale du Foutah Djallon.

Après un tour effectué à travers la ville, le constat révèle que du marché yinguema au grand marché central, boutiques et magasins sont fermés. Les quelques rares commerçants qui s’y trouvent échangent sur la ‘’tentative d’assassinat’’ du chef de file de l’opposition. Trouvé devant le magasin de son ami, ce commerçant déplore la cette ‘’tentative d’assassinat perpétrée contre Cellou Dalein Diallo.’’

‘’Depuis que j’ai appris qu’Alpha condé veut tuer Cellou Dalein, je suis sur mes nerfs, aujourd’hui il n’ya pas d’activités. Vous voyez tous les magasins et boutiques sont fermés, même au marché yinguema il n’y pas de condiments, toute les femmes sont rentées chez elles. Ma place se trouve dans le marché central, je suis là avec mes amis, on discute de se qui s’est passé hier à Conakry, les forces de l’ordre que j’appelle forces de désordre ont tué un enfant. Si Alpha veut brûler la Guinée nous allons l’aider. La constitution autorise la manifestation pourquoi alors l’interdire ?’’, s’interroge Amadou Bailo Diallo.

Par ailleurs, en battant le pavé, des jeunes scandaient des slogans hostiles au Président de la République, brulent des pneus dans les carrefours comme Bilaly et Hoggo-M’bouro où manifestants et forces de l’ordre échangent jets de pierres et gaz l’lacrymogènes.

‘’Tant que Cellou Dalein ne nous dit pas de rentrer à la maison, nous allons manifester, on manifestait tranquillement en coupant toute circulation, mais les forces de l’ordre sont venues nous dispersés. Comme ils veulent la pagaille, nous allons aussi nous organiser pour cela. Depuis le 3 octobre dernier, ça n’étudie pas en Guinée, ils sont incapables de prendre des dispositions pour ça. Donc aujourd’hui, nous sommes là pour toutes ces raisons et nous voulons aussi savoir qui est derrière cette tentative d’assassinat contre notre président’’, renchérie Mamadou Madiou Diallo.

Cette énième manifestation n’est pas du gout de tout le monde. Pour ce chauffeur, quand Cellou Dalein deviendra président, il sera très difficile pour lui de diriger le pays en raison de ces idées qu’il a inculqué au peuple de Guinée.

‘’Quant tu creuses un trou de piège, ne l’approfondi pas car on ne sait jamais qui finira dedans. Pour des raisons non fondées, chaque fois c’est des manifestations. Depuis qu’Alpha Condé est au pouvoir, Cellou et sa bande manifestent presque tous les jours. Mais demain quand il sera président, nous allons lui rendre l’accesseur’’, martèle M. Mamadou Diaby.

Au moment nous mettions cette dépêche ne ligne, aucun incident majeur n’avait été enregistré, mais des forces de l’ordre sont déployées dans les grands axes de la ville.

Nous y reviendrons

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

 

1 Commentaire
  1. Sylla 2 ans il y a
    Repondre

    Non.
    Nous on ne veut pas d’un tel individu comme President.
    C’est une hérésie.
    Le peul ment naturellement .Il ment pour créer l’émoi autour de sa personne. Qui va assassiner un tel individu? Pour quel intêret alors que c’est un cadavre politique qui sait qu’il ne peut gagner dans une election libre et transparente?
    Il n’a inculqué aucune leçon au peuple de Guinée qui le méprise dans sa majorité.
    Il a inculqué ses mauvaises habitudes aux peuls désoeuvrés.
    Ça ça n’a rien à voir avec le peuple de Guinée.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.