Labé : la délégation spéciale de la commune rurale de Garambé installée

Le préfet de Labé accompagné de plusieurs cadres de la préfecture, a procédé ce lundi 14 novembre, à l’installation officielle de la délégation spéciale de commune rurale Garambé.

Prenant la parole pour installer cette nouvelle équipe composée de 7 membres, le préfet de Labé, le colonel Étienne Tounkara a tenu rappeler le rôle de la délégation spéciale.
« Il faudrait que les gens comprennent que la délégation spéciale joue le même le rôle que le conseil communal mais, la seule différence est que le conseil communal est élu. Donc, c’est le choix de la communauté. Par contre, la délégation spéciale est nommée, mais c’est le même rôle qui doit être joué. Vous allez considérer désormais votre délégation spéciale ici à Garambé à la place du conseil communal », a rappelé le préfet.

De son côté, l’ancien maire de Garambé, Elhadj Amadou Missira en a profité pour revenir sur le bilan de sa gestion dont la réalisation des infrastructures scolaires, infrastructures sanitaires, infrastructures administratives, points d’eau modernes, puits améliorés, implantation de la centrale d’interconnexion énergétique de l’ONVG.

Conscient des erreurs de ses prédécesseurs, le nouvel homme fort de de la Commune rurale de Garambé promet de travailler dans la transparence.
« La jeunesse assure pour la première fois les destinées de la commune rurale de Garambé. Nous sommes vivement touchés que vous donniez l’opportunité de gouverner. C’est à nous qu’incombe la tâche de construire une commune prospère et en paix avec elle-même. Une commune capable de réaliser les aspirations de votre auguste autorité inscrites dans l’agenda du CNRD. Nous autorités, vivant dans cette ère nouvelle devons assumer de plus grandes responsabilités pour faire en sorte que les richesses de Garambé ne soient pas source de pauvreté », a déclaré Boubacar Diallo, président de la délégation spéciale de Garambé.

Le conseil communal de Garambé a été dissout le 06 septembre dernier, par le président de la transition, à cause de détournement de deniers publics et corruption.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé
620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.