Labé : ‘’la distribution des cartes d’électeurs a débuté mercredi’’ (président CEPI)

Print Friendly, PDF & Email

Selon le président de la commission électorale préfectorale indépendante, la distribution proprement dite des cartes se fera partir de ce mercredi, 12 février, dans les différents lieux publics.

« La distribution des cartes, c’est dès après cette formation qui prendre fin ce mercredi puisque c’est pour une journée. Donc, à partir de ce mercredi, nous allons démarrer l’opération pour la commune urbaine. Pour les sous-préfectures, il faut d’abord la restitution de cette formation dans les CESPI. Donc, nous comptons démarrer la distribution des cartes d’électeurs mercredi matin. C’est le terrain qui va commander mais nous avons retenu les lieux publics pour la distribution. Par exemple, les écoles, les centres de santés, les postes de santé et autres. Tous ceux qui se sont fait recenser, auront leurs cartes d’électeurs. Ce n’est pas de leur faute s’ils n’ont pas leurs récépissés, c’est une erreur technique due à la CENI, et la CENI a rectifié cela en envoyant la totalité des cartes d’électeurs », dit Elhadj Lamine Sangaré.

Vu les difficultés rencontrées par la CEPI de Labé à l’affichage des listes électorales, le président du démembrement de la CENI dit être hanté par cette angoisse. « Les difficultés qu’on rencontre sont inhérentes à l’actualité, mais nous sommes persuadés que les difficultés sont là encore. C’est là l’angoisse qui me hante aujourd’hui puisque de toute les façons, c’est sont les fils de Labé qui vont repartir ces cartes d’électeurs aux électeurs de Labé et il y a une bonne partie qui ne voudrait pas aller à ces élections. Mais est-ce que cela veut dire pour autant que la minorité n’a pas droit d’aller voter ? », s’interroge le président de la CEPI de Labé.

Dans la foulée, Elhadj Lamine Sangaré n’a pas manqué de lancer un appel pour la bonne marche de l’opération de distribution des cartes d’électeurs. « Tout le monde doit comprendre que les commissions qui se rendront dans les quartiers ne sont que des missionnaires, et chaque électeur a un droit. Maintenant, c’est à lui de profiter de son droit ou de ne pas profiter de son droit. Mais celui-là qui veut lui faire profiter de son droit, je pense mérite attention et protection, et que ses droits soient préservés », demande Elhadj Lamine Sangaré.

A noter qu’à Labé, c’est un total de 177 mille 768 électeurs qui ont été enrôlés cette année dont 96 mille 029 pour la commune urbaine et 81 mille 739, pour les 13 CEPI. Alors qu’en 2015, Labé comptait un  total de 185 mille 693 électeurs.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.